Bataille autour du paquet neutre ou quand l'industrie du tabac fait mentir l'adage" le ridicule ne tue pas"

Pourquoi les buralistes manifestent contre le paquet neutre?

Les buralistes, en tant que dealers officiels de produits du tabac en France sont toujours en 2015 au coeur de la réussite de l'industrie du tabac dans notre pays. Ils sont récompensés pour leurs performances, visités régulièrement par les commerciaux de l'industrie pour promouvoir les produits du tabac ("PLV"=publicité lieu de vente) et les plus gros débits assurent de très belles rentes à leurs propriétaires.

Les nouveaux fumeurs, les "jeunes", sont particulièrement visés et depuis très longtemps, car une fois la dépendance installée, il y a peu de changement d'une marque à l'autre.

Le paquet générique, standardisé , met un coup d'arrêt au pouvoir de séduction du packaging. Le paquet de cigarettes, dans un contexte d'interdiction de la publicité, est en effet un élément essentiel pour séduir le consommateur et le "capter".

Le commissaire européen à la santé, le maltais John Dalli, viré par Barroso pour des motifs et dans des circonstances tout à fait troubles, avait prévu dans sa directive "tabac" l'instauration du paquet neutre dans l'Union. L'industrie du tabac a réussi à bloquer cette mesure et le lobbying se poursuit donc au niveau de chaque état pour empêcher la mise en place du paquet standardisé.

Les buralistes sont donc invités à participer une nouvelle fois à des opérations de communication à destination de public et du lobbying auprès des élus, surtout les parlementaires bien sûr. La presse est très sollicitée et comme souvent, se borne à répéter en choeur les arguments d'une profession elle aussi subventionnée.

D'autres voies sont utilisées pour attaquer le paquet neutre et de façon générale tout ce qui peut s'opposer à la poursuite des profits générés par le tabac: les sites internet et autres comptes twitter pro-tabac jouent à ce titre une partition bien orchestrée.

Par exemple lemondedutabac.com et son avatar nous-sommes-13-millions.com site internet qui n'hésite pas faire le parallèle entre la ministre de la santé et les djihadistes, les anti-tabac étant désormais assimilés à des terroristes voulant briser les libertés individuelles, libertés qui sont effectivement au coeur des préoccupations des industriels du tabac et des buralistes!!

Pour l'instant, "nous-sommes-13-millions.com", petit frère de "l'Union Des Fumeurs Adultes" fait un bide, mais à l'instar de l'UDFA, encore aucun journaliste n'a dénoncé la manoeuvre!

Autre exemple, le compte twitter des buralistes, suivis notamment par des buralistes "militants", le compte officiel de la SEITA(Imperial Tobacco), Yves Trévilly, Sylvain Heubert, ou encore le député Razzy Hammadi, l'un de ceux qui avait changé discrètement le 5 décembre 2014 les règles du prix du tabac, favorisant de fait les industriels.

Les parlementaires sont donc également sollicités et certains montent à la tribune pour répéter les arguments distillés par les agences de lobbying travaillant avec les industriels et les buralistes.

Rien de nouveau sous le soleil, mais le ridicule tue chaque jour 200 personnes et le problème du tabac n'est en rien résolu, chaque jour des dizaines de jeunes deviennent dépendants.

Nous sommes 60 millions en France à nous faire manipuler par l'industrie du tabac.

Cette industrie qui fonctionne en cartel de la drogue continue à prospérer sur le business de la nicotine dont le tabac n'est désormais plus seul pourvoyeur avec l'arrivée des vapoteuses. Le crime monstrueux apparait au grand jour, malgré toutes les manoeuvres de cette industrie pour nous rendre aveugles et ignorants.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.