Au e.bistro de la Toile, ou plutôt à l’EstanCO VIDe

Pour se dérouiller les zygomatiques, un peu d'humour covidien.

chimulus-bistro-copie

 

- Oh, Loulle, tu sais que les labos sont débordés avec les tests Covid. Alors, pour ne pas les encombrer, voilà une méthode facile, gratuite et ludique de faire une analyse d’urine :

Tu pisses sous un arbre et tu as tout de suite les résultats :

- Si les fourmis radinent dare dare : trop de sucre

- Si ce sont les mouches qui se pointent : infection urinaire

- Si ça sèche vite : trop de sel

- Si tu as oublié d’ouvrir ta braguette : Alzheimer

- Si tu pisses sur tes godasses : problèmes de prostate

- Si tu ne te vois pas pisser : obésité

- Si tu t’en fous plein le calbar : Parkinson

- Si tu ne sens pas l’odeur : Covid 19

- Merci Victor de cette méthode qui ajoute l’efficacité médicale à la poésie de pisser dehors face au soleil, en admirant l’éclat de ces éphémères gouttes d’or. J’ai moi aussi une information qui devrait t’intéresser. En fin d’année dernière des chercheurs américains ont montré in vitro que les polyphénols présents dans le raisin et le vin perturbent la manière dont le virus Sars-Cov2 à l’origine de la Covid-19 se réplique et se propage. Parallèlement, l’Université de médecine de Taïwan a découvert que les tanins du vin inhibent efficacement l’activité de deux enzymes clés du virus, qui ne peut alors plus pénétrer dans les tissus cellulaires. Lien

Soignons-nous alors, Loulle. Tè, j’ai un petit rosé corse dont, accidenti, tu m’en diras des nouvelles. C’est une cuvée spéciale, le Clos Roquine !

 

clos-roquine



Photo X – Droits réservés

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.