Augmentations 2013… Demandez le programme !

 

 père noël augmentations.jpg

 

Eh oui ! Mon bon monsieur. Ça va augmenter dans quelques jours ! Et pas seulement le chômage. Plein de choses qui vont gentiment grignoter notre « pouvoir (non pas d’achat mais)  de survivre ».

 

Commençons par les « bonnes » augmentations, celles des revenus :

 

- Les salaires : certains cabinets optimistes prévoient une hausse de 2,9%..

- Le SMIC : En janvier prochain, le SMIC augmente de 0,3%, soit 9,43 euros de l'heure. Sur le mois, il passera donc de 1425,67 à 1429,97 euros... Soit environ 4 euros de plus. L’opulence ! Salauds de pauvres !

- Les  retraites : ce n’est pas un poisson, elles ne seront revalorisées que  le 1er avril 2013. Toujours trois mois de gagnés… Pour les 15 millions de retraités cette augmentation devrait atteindre 0,8%. Là encore, l’opulence ! Salauds de vieux !

- Les allocations familiales : Comme pour les retraites, la hausse des allocs est repoussée au 1er avril 2013. Elles devraient a priori être de 1,75%, ce qui équivaudrait à une hausse de 1,6% sur toute l'année.

 

Venons-en aux douloureuses :

L'énergie

- Le gaz : Une nouvelle hausse de 2,4% du prix du gaz est à prévoir au 1er janvier. Après environ 12% d’augmentation en 2011. Il faut penser à ces pôôôvres pétroliers et gaziers et…préparer l’opinion à l’exploitation des gaz de schiste.

- L'électricité :les factures d'électricité des ménages français augmenteront de 2,5% dès le 1er janvier. D’autres hausses à venir.

 

L'alimentation

- La bière : En 2013, le demi de bière coutera entre 5 et 6 centimes de plus. Pas bien grave.

- L'huile de palme : parait qu’on en bouffe chacun 2 kg par an. Ça nous coutera 60 centimes de plus chaque année. Tant mieux. Il suffit de lire les étiquettes et de boycotter tous les produits contenant cette saloperie qui nous empoisonne et saccage la planète

- Les boissons énergisantes : Les canettes de boissons énergisantes vont aussi voir leur prix augmenter en 2013. Chacune devrait coûter 12 centimes de plus. Ceux qui les achètent peuvent casquer : ils soutiennent ainsi…les courses de F1 et autres conneries.

 

Les transports

- La SNCF : Le prix des billets de la SNCF devrait connaître une hausse calquée sur l'inflation, soit environ 1,9%.

- La RATP :dès le 1er janvier, hausse moyenne de 2,4%. Le ticket à l'unité coûtera toujours 1,70 euro, mais le carnet passera à 13,30 euros et l'abonnement zones 1 et 2 sera facturé 65,10 par mois. Bon. Ça, c’est pour les Parisiens.

- Le tarif des autoroutes : au 1er février prochain, les tarifs des autoroutes coûteront plus cher, entre 1,18% et 2,24% de plus. La privatisation des autoroutes est l’un des plus grands scandales économiques du dernier quart de siècle.

 

Le tabac

Au 1er juillet 2013, le prix du tabac va augmenter : 4,5% de plus en moyenne, soit une hausse de 30 centimes d'euro par paquets. M’en fout, je ne fumes pas !

Le tabac à rouler bénéficiera, lui d’une augmentation de 10%, correspondant en moyenne à une hausse de 60 centimes. Tant mieux. Ce n’est pas assez. Il vaudrait mieux doubler le prix des clopes tous les ans.

 

Les timbres

Les timbres augmentent dès le 1er janvier de 2,8%. Le rouge (lettre prioritaire) passe de 0,60  à 0,63 euro, et le vert (lettre verte) coûtera 0,58 euro.

 

 

Les assurances

- L'assurance habitation : En 2013, augmentation moyenne de 2,5%. A la gueule du client. De 1,9% à la MAAF contre 7% chez Générali.

- L'assurance auto : Une augmentation du montant de l'assurance auto est également à prévoir en 2013. La aussi, à la gueule du client, de 0,9% à 4% et plus si affinités.

- Les mutuelles santé : En 2013, les mutuelles de santé devraient augmenter en moyenne de 3,5%.

 

Les impôts

- L'impôt sur le revenu : L'année prochaine, une nouvelle tranche d'impôt sur le revenu à 45% va être créée. Elle concernera les personnes dont les revenus sont supérieurs à 150 000 euros par part. Par ailleurs, une taxe exceptionnelle (pendant 2 ans), à 75%, touchera les personnes dont les revenus dépassent le million d'euros par foyer fiscal. Pas de quoi déserter : Selon une étude de l'économiste Thomas Picketty, proche du PS, sur les hauts revenus en France, le taux marginal maximum de l'impôt sur le revenu a pu atteindre, en France, jusqu'à 90% dans les années 1920 ou dans l'immédiat après-guerre. Il était encore supérieur à 60% au début des années 1980.

- La redevance télé : elle va passer de 126 à 131 euros en métropole, et de 80 à 85 euros en outre-mer. 5 euros pour se farcir moins de pub débile, je prends.

- Les prélèvements sur les retraites : Les retraités imposables verront leur pension taxée de 0,15%. En 2014, le taux passera ensuite à 0,3% afin de financer la dépendance. Rien d’anormal.

- L'imposition des revenus du capital : A compter de 2013, tous les revenus du capital (plus-values mobilières, dividendes, intérêts, levée de stock-options, attribution d'actions gratuites...) seront imposé sur le même barème que l'impôt sur le revenu. Enfin ! Cependant, les foyers déclarant moins de 2.000 euros d’intérêts pourront opter pour un prélèvement de 24%.

- L'ISF : En 2013, un nouveau barème pour l'ISF est mis en place. Les taux, de 0,5 à 1,5% sont rétablis. Par contre, l'ancien seuil d'entrée fixé à 1,3 million d'euros est conservé.

- Enfin n’oublions pas les impôts locaux (taxe foncière, d’habitation) qui augmentent de façon aussi anarchiques qu’exorbitantes selon les humeurs des satrapes locaux. Curieusement, on n’en parle jamais…

 

 

Sources :  Planet.fr

 

Octidi 8 Nivose 221

 

Illustration X – Droits réservés

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.