LES USURIERS-PROPRIETAIRES-DE-LOGEMENT

""La maison avait été renforcée dans les années 1990, quand une voiture était rentrée dans le café au coin", a développé la maire de Lille Martine Aubry, présente sur place, à la presse. "On a beaucoup d'affaires d'immeubles insalubres dans ce quartier, mais aucune procédure n'était en cours pour celle-ci", a-t-elle ajouté."

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/une-mere-et-son-enfant-retrouves-morts-dans-les-decombres-d-une-maison-effondree-a-lille_683243.html

 

Quand c'est le gaz, tous les journalistes en font des tartines...

Et quand c'est la vétusté, c'est bizarre, mais ça intéresse moins.

Serait-ce parce que les petits propriétaires loueurs n'aiment pas qu'on en parle ? parce qu'il n'existe pas de règlementation suffisemment sévère concernant ces marchands de sommeil au petits pieds ?

Y a-t-il parmi vous ou vos amis quelques petits propriétaires loueurs messieurs-dames  les journalistes ?

Où doit s'adresser un locataire victime d'un propriétaire abusif ? et ça servirait à quoi ? le propriétaire sera-t-il puni de prison pour mise en danger consciente de la vie d'autrui ? sera-t-il obligé de faire de travaux ou de vendre ?  Et comment déménager quand on est pauvre ?

PS : en fait le propriétaire (absent) serait le père de l'enfant d'après libération - je vous présente mes excuses, car j'ai été mal informée préalablement, il ne s'agit peut-être pas d'un proprio abusif, comme je m'étais précipité à le supposer.    ou peut-être que si quand même ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.