Les mensonges des "experts" économiques

Et voilà, ça y est, la Grrrrande catasssstrrrrophe ! : les prix baissent !

Et voilà, ça y est, la Grrrrande catasssstrrrrophe ! : les prix baissent !

Les radios "à ma botte" et leurs soeurs les journaux télévisés nous glissent dans les oreilles vacancières : les prix baissent, c'est la RECESSION !ah ah, ne vous réjouissez pas... vous payez moins cher, mais vous allez perdre votre emploi !

"Au secours, je vous en supplie, faite remonter les prix" : c'est ça que je dois dire ?

Je viens de m'acheter un pain de 500 g 10 euros ! oui, pour manger du bon pain, c'est ce qu'il faut payer dans le coin !

J'achetais comme pain des t.....ligne, un marque qui va en se délitant : les tranches ne sont pas cuites, et leur nombre a diminué dans le paquet : mais vu leur taux d'humidité, le poids a du rester le même... bref, ce truc, ce pain de mie qui remplaçait si bien les steaks,  qui avait un rapport qualité-prix supportable est devenu immangeable... mais la grand surface qui le distribue a du le compter dans les "baisses de prix" ?

Par contre les pâtes bio semi-complètes ont pris 2 cts de plus... baisse des prix ?

Et EDF, baisse de prix ?

Et mon loyer, baisse de prix ?

Et l'essence, baisse de prix ?

Et les plants pour mon jardin ?

Et le litre de lait bio ? (je fais moi-même mes yaourts)

Et les oeufs bio ?

Et les flocons d'avoine ?

Et la farine bio ?*

Et l'entrée de piscine ?

Et les assurances ?

Et la mutuelle ?

bizarre, rien de ce qui est vital (ou obligatoire) pour moi n'a baissé de prix...

*Oui, c'est vrai, honte à moi, je mange bio le plus possible, ce qui est toujours apparu comme un aberration aux assistantes sociales à qui j'ai parfois demandé aide (quand j'étais pauvre)... quand j'étais au "fin de droit". Par contre elles acceptent l'alcool et le tabac ?  Ont-elle fait le calcul de ce que je n'ai pas coûté à la sécu ?

Bon, et si les prix baissaient vraiment, est-ce que ce serait vraiment une catastrophe ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.