ah bon ? efficacité ?

"ce qui compte, c'est l'efficacité, pas l'idéologie"

ça n'a pas de sens... oui justement, le sens, il s'en balance !

l'efficacité, brute de décoffrage, c'est ce qu'ont si bien réussi des gens qui étaient chargés d'organiser des voyages de sinistre mémoire...

l'efficacité, c'est ce que réussissent ceux qui torturent...

l'efficacité sans dire au service de quoi elle est, son efficacité, c'est un grand néant, un grand trou de bêtise sans fond !!!!

l'idéologie, c'est, je crois, ce qui essaie de donner du sens à l'efficacité... enfin, idéologie, j'ai jamais compris ce mot.

bon, je me répète, j'essaie d'enfoncer un clou dans des cerveaux complètement imperméables, bunkerisés dans un "réalisme efficace" qui n'a plus du tout d'ambition, plus du tout l'ambition de changer les choses en faveurs des défavorisés, des pauvres, des exploités, des précarisés, des rejetés.... juste une toute petite ambition ridicule de réussite personnelle, une ridicule petite carrière qui ne peut que plafonner dans ce titre de président, qui ne signifie rien, rien de bon en tout cas...juste le pouvoir de faire plaisir à ceux qu'on sert, ou  juste le pouvoir de déclencher des guerres... et ben bravo, ça c'est de l'ambition raisonnable et intéressante et l'idéologie (et oui, vous aussi, vous en avez une) qui la sous-tend est drôlement minable  !!!!

Pendant que vous y êtes, décidez de vous débarrasser de tout ce qui n'est pas efficace, au sens où vous l'entendez, c'est à dire, avouez le : gagner de l'argent et du pouvoir ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.