ça devient trop dur !

en but au zèle administratif, je n'arrive pas à récupérer mon minimum vieillesse...

et tous les trucs que j'ai cru pouvoir me payer, connexion free, mutuelle de luxe, abonnement mediapart, continuent à me tomber dessus, alors que mon revenu a été amputé de 260 euros du côté minimum vieillesse, et de 100 euros du côté des allocations logements...

je viens de supplier mediapart de me rendre les 90 euros prélevés par "tacite reconduction" et sans aucune sommation...

j'espère avoir une réponse bientôt.

la meilleure hypothèse serait qu'ils acceptent de me radier de leurs listes, ce qui veut dire bien sûr que je serai privée de médiapart.

je fais donc ici mes adieux à ceux qui me lisaient encore de temps en temps, peut-être en passant par hasard ?

j'en suis réduite à espérer que mon compte mediapart va être supprimé.

Je ne pourrais plus harceler Sebastien Rome, pétri de bonne volonté mais englué dans un vocabulaire "de classe" et dans la vision qui va avec, pour qui j'ai à la fois beaucoup de sympathie (il croit encore qu'il va pouvoir avancer avec la "gauche"), je ne pourrais plus lire les articles de ce juge si intelligent et sympatique... je ne lisais plus grand chose en fait, car mediapart me casse le moral : je me sens étrangère, avec mon tout petit revenu, aux préoccupations de la plupart des mediapartiens, marsiens du monde auquel j'appartiens...

Pour eux aussi, j'ai de la sympathie, car je les suppose plein de bonnes intentions, mais ils avancent borgnes, aveuglés par les revenus qu'ils croient misérables et qui sont extrêmement confortable et leur permettent de vivre sur un pied plus haut que celui du Roi Soleil qu'ils admirent tant (les débuts de l'administration hyperpuissante)  au milieu de la piste de danse située tout juste en dessous du volcan !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.