l'art, oups pardon : L'AAAARRRRRT

Mais pourquoi j'm'énerve ?

Texte Trouvé là : http://www.cynorrhodon.org/Main.html?CorpssproC.html

En faisant une recherche sur une artiste très bavarde généreusement présentée sur arte : Nathalia Jaime Cortez

Je lui zy fais modestement une tentative de traduction (en italique).

« Ce sont les locaux d’exposition qui nous ont offert la piste d’une solution. La maison de La Goulotte présente une architecture intérieure très composite, résultant d’extensions successives. On peut cependant y identifier huit espaces distincts aux caractéristiques très contrastées. L’idée d’associer une thématique à chacune de ces cellules s’est rapidement imposée." (la maison est moche,  faite de bric et de broc, mais on en tirera quand même quelque chose)

    "Nous avons donc conçu un parcours présentant huit échantillonnages transversaux d’un sujet souvent insaisissable et potentiellement inépuisable. Pour échapper à une vision trop rigoureusement taxonomique, les huit thématiques retenues sont volontairement hétérogènes dans leurs définitions. En d’autres termes, les coupes histologiques auxquelles nous avons procédé suivent des plans qui ne sont pas parallèles. On abordera ainsi la question en s’intéressant aux sujets traités, aux techniques employées, au genre des artistes ou au rôle du spectateur-voyeur... "(on avait des tas de copains à caser, mais y a pas eu moyen de trouver un thème commun, même de façon très artificielle) (culpabilisons le spectateur, il sera moins critique)

    Conformément à la vocation de notre association, ce sont essentiellement des œuvres d’artistes vivants, souvent jeunes, qui ont été choisies. Une façon d’assurer un ancrage dans une contemporanéité que nous revendiquons, avec sa diversité et, plus que probablement, ses incohérences... » (bon, on avoue : les jeunes sont pas chers, et pleins de promesses de plu values)

J’adore "l’ancrage dans la contemporanéïté" et le retour au de bric et de broc : revendiquer les incohérences… chapeau !

Attendez : faut que j’aille voir taxonomique, je connais pas  https://fr.wikipedia.org/wiki/Taxinomie

Bon (façon de parler, je devrais plutôt dire « pasbon »), en l’occurrence, il semblerait que ce soit tout bêtement du "classement" impossible, déjà avoué plus haut.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.