mot de passe oublié
MediapartLive

«En direct du Théâtre de la Ville», jeudi soir : Solidarité avec les réfugiés !

Mediapart vous invite jeudi 26 mai au Théâtre de la Ville, Place du Châtelet à Paris, pour une soirée consacrée à «l'Europe face à la tragédie des réfugiés».

LE PROGRAMME DE LA SOIRÉE
Le Club de Mediapart jeu. 26 mai 2016 26/5/2016 Dernière édition

Salut les pauvres !

Salut les pauvres ! (et les futurs pauvres) !

 

(nous sommes quelques uns dans notre beau pays, puisque 45 % des français ne partent pas en vacances, et si c'est pas un critère très exact, c'est quand même indicatif).

 

Je viens d'accéder à MEDIAPART par la grace d'une marraine anonyme, qui paie mon abonnement - grand merci à elle !

 

Il faut avouer cependant que une pauvre, parfois, ça en a marre de dire merci, pour un truc qui n'est que justice : car si le système nous bien serré là tout en bas, avec la tête à peine audessus de l'irrespirable, il faut bien qu'on aie quelques compensations pour survivre, et la charité c'est bien, c'est humain, mais en même temps, c'est énervant- je dois avouer que c'est un peu ma spécialité de rentrer dans le lard de "ceux qui nous aident".

 

J'écris depuis un bon moment sur un site qui s'appelle MISERE ! journal de pauvres, fous et menteurs créé avec spip, hébergé gratuitement par free, - mais à chaque fois qu'il dépasse les 200 lecteurs par jour, il prend un coup sur la tête, et cela redescend à 50 ou 70, et je me demande pourquoi.

 

L'exercice est aussi très solitaire, car peu de gens ose parler de la pauvreté, de la leur comme de celle dans laquelle ils ont peur de tomber.

 

Alors j'espère trouver ici plus de dialogue....

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

images?q=tbn:ANd9GcQ6H0qiofKyIEwgBQnj5mnVous voulez dire que le PS nous endormirait avec de belles histoires pour mieux nous manger à la fin ?

Sans rire, c'est vrai que ceux qui sont élus et ont un pouvoir sont arrogants et que l'on ne voit pas trop bien leur différence avec les néo-libéraux ce qui n'incite pas vraiment à s'endormir sur leurs promesses électorales !