vieille dame
Abonné·e de Mediapart

579 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 nov. 2011

vieille dame
Abonné·e de Mediapart

l'impossibilité de comprendre la situation pour nos futurs présidents ?

vieille dame
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il me vient tout à coup une hypothèse sur l'aveuglement de François Hollande sur le danger nucléaire, l'urgence climatique, et bien sûr l'urgence financière et économique. Pour devenir Président, c'est toute une carrière, de longs efforts pour nouer des alliances et créer des groupes de solidarité (est-ce le bon mot ?) , enfin, j'imagine, et sa biographie sur wikipedia ne doit donner qu'une très faible du boulot que ça doit être. (je note qu'il n'est pas passé par le ministère de l'intérieur ni celui des finances..ça va lui manquer !).

Cela acquis, une fois candidat, j'imagine toutes ces fourmis qui s'agitent pour savoir quels sont les "bons mots" les "belles phrases" qui vont "faire monter les sondages", et toute la réflexion sur les relations avec les media ! Il y a aussi les grands piliers : les entreprises nationalisées (euh, non, y en a plus beaucoup), enfin disons les grandes entreprises peu délocalisables : Poste, SNCF, EDF... (Areva ?).. qui, parait-il, font du lobbying ?

Alors, mon hypothèse, c'est que pris dans un réseau d'obligations pratiques et immédiates, il n'a peut-être pas le temps de voir la réalité en face ? comment le parti socialiste a pu laisser se développer le système marseillais ? est-ce parce que ce n'est qu'une légère exagération de ce qui se passe ailleurs ?

J'ai d'autres questions aussi :

Est-ce qu'il croit aux sondages ? pense-t-il que ces instituts sont honnêtes ? pourtant on voit venir gros comme une maison le scénario d'une "remontée" de son adversaire et comme il semble qu'une partie décisive de l'électorat aime voter pour le future vainqueur... celui qui "remonte"... ça sent un peu la manip, non ?

Est-ce qu'il a envie d'avoir du pouvoir ? mais quel pouvoir ? on a l'impression que les chefs d'états n'ont pas de véritable pouvoir. On dirait qu'ils naviguent à vue, sans souci évidemment de ceux qu'ils sont censés diriger, soucieux seulement de rester en haut de la vague, mimant le pouvoir qu'ils n'ont pas. Ils sont en haut, mais en haut de quoi ? d'un système qui se casse la gueule ?

Ils semblent au service de gens qui "font de l'argent pour faire de l'argent", avec pour résultat des trucs dérisoires, des jouets stupides : des montres luxueuses, des porsches, des villas, des bateaux...et puis quoi ? des femmes qui font semblant de les admirer ? je trouve cela sinistre, sinistre pour eux aussi ! c'est bizarre, mais je n'arrive pas à comprendre.

Je n'arrive pas non plus à comprendre comment les "votants" se font pièger. Depuis le temps que le PS nous sert la même soupe amère à chaque fois qu'il a le pouvoir, comment les gens peuvent-ils encore voter pour lui ? on leur fait croire au "changement" et ils marchent ?

Dernière hypothèse : c'est peut-être parce que mon gâtisme atteint des sommets en ces heures tardives... que je ne comprends plus rien !

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte