Le deputé Alain Bruneel produit "Etat d’urgence"

Après le rap d'Olivier Besancenot, voici le slam produit par un député communiste du Nord Alain Bruneel

ÉTAT D'URGENCE - Soutien à l'hôpital public © Alain Bruneel

Après le rap d'oliver Besancenot, voici le slam produit par un député communiste du Nord Alain Bruneel.

Un cri de détresse pour les hôpitaux, les services d’urgence et les EHPAD.
Dans un communiqué, Alain Bruneel indique: « les milliers de soignants et de patients que nous avons rencontrés dans le cadre du tour de France des hôpitaux et des EHPAD exprimons le manque criant de moyens financiers et humains » "État d’urgence" évoque le quotidien des employés où l’auteur a « vu des docs [docteurs] faire brancardier et des brancardiers faire secrétaire. ».
Le chanteur Ugo Dess : « luttons pour que les patients ne soient plus des gens à empiler » ou encore « regarde ton gamin sourire, ton vieux père souffrir, ce personnel à bout de souffle qui n'veut qu’un soupir ».
Depuis plusieurs mois, des députés communistes, ont visité plus de 100 établissements. « Le constat est toujours le même : souffrance au travail, pas le temps de s’occuper des patients... ».
Alain Bruneel « Je trouve que le slam est une expression artistique facile à écouter, note Alain Bruneel. Et puis, on touche les gens plus rapidement et plus facilement avec un clip. »

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.