Claude Hermant: Du DPS FN au survivalisme armé et trafique d'armes.

Claude Hermant dit avoir été «formé» à «l’infiltration et à la manipulation de foule», au siège du FN, pour «organiser la déstabilisation de certains quartiers ou des villes qui ne sont pas acquises aux idées du Front.

hermant-783x280

Claude Hermant dit avoir été «formé» à «l’infiltration et à la manipulation de foule», au siège du FN, pour «organiser la déstabilisation de certains quartiers ou des villes qui ne sont pas acquises aux idées du Front.  Infiltrer. Prendre contact avec des bandes. Inciter à la violence ou à la rébellion. Dans un quartier, si vous mettez le feu à une voiture, dans l’heure qui suit, neuf fois sur dix, vous en avez quinze autres qui brûlent. En faisant avancer l’insécurité, vous faites progresser l’électorat du Front».

Claude Hermant DPS FN Incitation à la violence pour gagnez des voix. © Jack Brte

 Une technique identique a été appliqué par Adrien Desport et 5 autres militants Frontistes, il y a quelques mois. Adrien Desport, membre d'honneur du Front national par Jean-Marie le Pen est décoré par Marine le Pen de la médaille d'honneur (flamme de bronze)

cadre-du-fn-il-avait-brule-des-voitures

Adrien Desport,Numéro 2 de la fédération FN de Seine-et-Marne, il a été condamné à trois ans de prison ferme pour avoir incendié treize voitures. Déjà condamné pour port d’arme, il a été présenté comme un « meneur », « manipulateur », par ses coprévenus. « Il m’a souvent fait peur », avait avancé son ex-petite amie, son but:
Écrire une lettre ouverte dénonçant « la montée de l’insécurité » est pointé du doigt la municipalité communiste.
Le lien entre le "Faire avancer l'insécurité pour faire progresser le FN" de Claude Hermant et la lettre d'Adrien Desport dénonçant « la montée de l’insécurité »
Le Front National.

claude-hermant2

 Claude Hermant, 52 ans, figure de l’ultradroite identitaire lilloise, est soupçonné d’être impliqué dans le réseau qui a fourni des armes à Amedy Coulibaly, auteur de l’attaque contre l’Hyper Cacher en janvier.
Il raconte ses missions de «fantôme» dans Libération:
Un soldat du Front national. Il révèle, à visage découvert, l’existence d’un groupe paramilitaire secret au sein du FN.
Selon Hermant, "infiltrer les «ennemis» (Ras l’Front ou SOS Racisme) et des bandes de jeunes susceptibles d’accentuer le climat d’insécurité dans certains quartiers, non acquis au Front national."

Claude Hermant, Militaire puis mercenaire au compte du Front National en Afrique ; fondateur et responsable de la Maison Flamande de Lambersart (devenue le Guet à Pintes ) ; président de la désormais disparue association l’Artésienne,organisatrice du « week-end du Trident » à Auchel (au programme : foot déguisé en Hitler, concert de musique néo-nazie, parade dans les rues de la petite ville minière) et coordinatrice de l’attaque de syndicalistes sur le marché de cette même ville l’année précédente ; co-organisateur, avec Serge Ayoub (chef de Troisième Voie), du défilé fasciste du 8 octobre 2011 à Lille… 

claude-hermant

Habitué à apparaître dans divers reportages télévisés sur l’extrême droite, c’est de manière plus surprenante que l’on retrouve Claude Hermant dans une émission « enquête d’action » sur W9 intitulée « Fin du monde, voyance,  exorcisme : enquête sur ceux qui ont choisi d’y croire ».

Hermant y fait dans le folklore survivaliste : purée aux vers de terre, camping en forêt, plongée en rivière… Les amateurs de Koh-Lanta version IIIème Reich (aussi appelé camp Ares) ne seront pas déçus. Plus inquiétant, on y voit Claude Hermant brandir fièrement sa collection d’armes (fusil de chasse, fusil de précision, arc) et entrainer sa petite troupe à concevoir des pièges en prévision de « la guerre civile ».

Émission "Enquête d’action" du 23/11/2012 Claude Hermant prépare la guerre avec une arme de snyper. 

Claude Hermant du DPS FN au survivalisme armé © Jack Brte

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.