À Anemasse, la police gifle et frappe un jeune homme menotté

Cette scène s’est déroulée, il y a deux jours, dans un quartier de la ville d’Annemasse en Haute-Savoie (74). Une technique d’intimidation et de pure violence afin d’assouvir une soif de haine inexplicable sur des jeunes pour la plupart mineurs.

À Anemasse, la police gifle et frappe un jeune homme menotté .mp4 © Jack Brte

Dans une vidéo publiée par Shahin Hazamy (journaliste et fondateur d’Entraide Banlieue et Banlieue Ghetto Cité) sur son compte Instagram, on voit un acte de violence policière incontestable. Un jeune homme, les mains dans le dos et menotté se voit frapper au visage par un policier, tandis qu’un autre le maintien fortement au cou.

Ces gestes, intolérables et inexcusables, en rappellent d’autres.Ces scènes s’inscrivent dans une série de violences policières qui se sont accélérées ces derniers temps et qui montrent bien tout le caractère profondément raciste et réactionnaire d’une police qui harcèle, frappe les habitants de quartiers populaires.

Contre ces violences policières racistes qui visent systématiquement les habitants des quartiers populaires, il est central de continuer d’exiger justice et vérité pour toutes les victimes de violences policières. Mais la justice et la vérité ne pourront s’obtenir que par la mobilisation dans la rue et le rapport de force, car il ne peut y avoir aucune illusion sur des institutions comme l’IGPN où la police elle-même est chargée d’enquêter sur son propre fonctionnement. source

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.