vilmauve
Abonné·e de Mediapart

367 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 mars 2017

Ce néo-nazi que Le FN salarie en cachette.

Nouvelle révélation du Canard enchaîné. D'après l'hebdomadaire satirique, M. Chatillon est depuis le 2 novembre chargé de mission dans la campagne de Marine Le Pen pour 2.550 euros brut mensuels pour un mi-temps avec des fonctions de "coordinateur technique du print et du web".

vilmauve
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Nouvelle révélation du Canard enchaîné.
D'après l'hebdomadaire satirique, M. Chatillon est depuis le 2 novembre chargé de mission dans la campagne de Marine Le Pen pour 2.550 euros brut mensuels pour un mi-temps avec des fonctions de "coordinateur technique du print et du web".
Il dégage un tel parfum de soufre que beaucoup de cadres du Front national l'évitent autant que possible. Pourtant, Frédéric Chatillon, ami de Marine Le Pen, prestataire de ses campagnes depuis plusieurs années et accusé récemment d'antisémitisme par plusieurs témoignages, est salarié de la campagne présidentielle FN, a-t-il indiqué mardi 21 mars à l'AFP, confirmant une information du Canard enchaîné.

M.Chatillon reconnait avair été au GUD:

"Oui, je confirme", a dit à l'AFP l'ancien patron dans les années 1990 du Gud, syndicat étudiant "antisioniste" et "anticapitaliste" d'extrême droite. Un dirigeant du parti avait déjà dit à l'AFP que M. Chatillon était salarié de la campagne, mais d'autres sources frontistes confirmaient simplement sa présence quasi-quotidienne à L'Escale, le QG de campagne parisien de Marine Le Pen.

L'eurodéputé ex-FN Aymeric Chauprade l'accuse d'antisémitisme, voire de vouer une admiration au nazisme.
Dans un livre, Marine est au courant de tout… et un documentaire réalisé avec Mediapart et Marianne, l’ex-conseiller de Marine Le Pen explique que la candidate du FN « est tenue » par les anciens du GUD. « Si elle arrive au pouvoir, ces gens seront le pouvoir. »

Chauprade: les liaisons dangereuses du clan Chatillon © Mediapart

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Médias
« Le Monde » : Matthieu Pigasse vend la moitié de ses parts à Xavier Niel
Après avoir cédé 49 % de ses parts en 2019 au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le banquier en cède à nouveau 49 % au patron de Free, qui devient l’actionnaire dominant du groupe de presse. En situation financière difficile, Matthieu Pigasse ne garde qu’une participation symbolique.
par Laurent Mauduit
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Présidentielle : ouvrir la voie à une refondation de la République
La revendication d’une réforme institutionnelle s’est installée, de la droite à la gauche. Celle d’une 6° République est devenue un totem de presque toutes les formations de gauche à l’exception du PS. Ce qu’en a dit samedi Arnaud Montebourg rebat les cartes.
par Paul Alliès
Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
Une constituante sinon rien
A l’approche de la présidentielle, retour sur la question de la constituante. La constituante, c’est la seule question qui vaille, le seul objet politique qui pourrait mobiliser largement : les organisations politiques, le milieu associatif, les activistes, les citoyens de tous les horizons. Car sans cette réécriture des règles du jeu, nous savons que tout changera pour que rien ne change.
par Victoria Klotz