Les fake news de Zemmour !

Confronté par la “cellule fact-checking” de BFMTV sur la fraude sociale qu’il chiffrait à 50 milliards d’euros par an !

La fraude sociale représente-t-elle 50 milliards d'euros de préjudices par an, comme l'affirme Eric Zemmour © Jack Brte

“Votre chiffre est tellement ridicule, que le ridicule est pour vous. (...) Vous vous êtes couverte de ridicule pendant cette soirée”, a-t-il lancé contestant le chiffre d’un milliard d’euros mis en avant par BFMTV qui cite un rapport de la Cour des Comptes datant de septembre 2020 sur le sujet. “Attendez, faut pas parler comme ça”, a réagi Mélenchon.

Maxime Switek et Aurélie Casse, qui présentaient le programme, n’ont pas échappé cette attitude non plus. “La France a-t-elle tout fait pour intégrer les populations immigrées qui sont arrivées ici ces soixante dernière années?”, a notamment interrogé Switek. Ce à quoi Éric Zemmour a rétorqué: “Si vous me permettez, je ne répondrai pas à votre question”.

“Je m’en moque parce que votre question. D’abord, je suis là pour débattre avec Jean-Luc Mélenchon, pas pour répondre à vos questions. Votre question est mal posée”. Un comportement jugé “agressif” par Mélenchon.

“Je veux débattre avec vous, pas avec les journalistes, j’ai le droit”, a ainsi répété Zemmour, à plusieurs reprises, quand son contradicteur ironisait, à l’adresse des journalistes: “vous voyez qu’il y a plus désagréable que moi.”

Et comme à chaque élection présidentielle, on parle de fraude sociale mais jamais de fraude fiscale.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.