Inscription dans la constitution de l'Etat d'urgence et de la déchéance de nationalité . Un boulevard pour le Front National.

Que penser des nouvelles propositions institutionnelles de ceux qui nous gouvernent...

Que penser des nouvelles propositions institutionnelles  de ceux qui nous gouvernent...

Inscrire dans la constitution l'etat d'urgence permettra  au FN quand il arrivera au pouvoir de décreter tout et n'importe quoi pour justifier l'Etat d'urgence. C'est une connerie monumentale ou encore une duperie de plus pour des gens qui  rêvent de liquider les valeurs de gauche Républicaine.  Nous en  avons eu d'ailleurs une illustration des dérives possibles  pendant la COP21 où des écologistes ont été assignés à résidence. 

Quant à la déchéance de nationalité, c'est un appel du pied à l'extrêmisme de droite (Sarkozy n'aurait pas fait mieux)  et complètement inopérant quant à la lutte contre le terrorisme.

 

Ils s'égarent après avoir mystifier le peuple de gauche. 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.