Macron vu par Coluche

En puisant dans l'humour de Coluche, par simple remémoration ou sur internet (les puristes m'excuseront), nous trouvons quelques similitudes avec ce qu'il brocardait à son époque (les années 70 et début 80).

Macron, il sort de la "cuisine à Jupiter"....

Notre président, il lit des livres : "On comprend même pas le titre"

"Les technocrates , si on leur "donnerait" le Sahara, dans cinq ans, faudrait qu'ils achètent du sable ailleurs…"

Les flics :"Parce qu'au bout de 30 avertissements, on peut avoir un blâme ! Et au bout de 30 blâmes, on passe devant un conseil de discipline et on peut être dégradé ! Robert y s'en fout, lui, il est pas gradé !"

"Dans les milieux autorisés, vous savez ceux qui s'autorisent des choses..; tiens je ferais bien çà ...."  Un peu du genre quand Macron reçoit Mme Amélie de MontchalinIllustration. 

et M. Julien Denormandie

"bonjour Brushing.... moi c'est brushing.......!"

 Pour le reste, rappelons nous que Coluche a crée les restos du coeur : 

Il disait en 1985 (33 ans déjà),  en substance: quand on demande aux hommes politiques ce qu'ils comptent faire pour ceux qui ne peuvent pas manger à leur Faim...  Ils savent pas ... Nous on sait et va le faire ....

Eh bien je crois que l'on peut faire un parallèle avec Macron et ses pantins députés qui ne savent pas quoi faire pour augmenter le pouvoir d'achat...!  Le peuple lui sait et il faut qu'il le fasse en récupérant le pouvoir démocratique confisqué par la cinquième République....

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.