La percée des verts

La percée des verts aux européennes peut être interprétée de différentes façons :

 une bonne chose si elle réveille les conscience à l'écologie sociale, ou une mauvaise, si l'on se réfère à ce que ce parti montre depuis 10 ans, à savoir la fuite des leaders vers la Macronie productiviste et ploutocrate (Cohn bendit - Pompili, de Rugy, Canfin, Durand.......),

d'où l'on peut déduire, pour le moins, un manque de conviction écologique affirmé.... Il y a eu les cocus de la Macronie, Y aura-t-il les cocus de l'écologie politique à géométrie variable...???

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.