vincent lebreton
Abonné·e de Mediapart

18 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 juin 2019

Permafrost, effondrement et décroissance

Le pergélisol fond et entraînera un cercle vicieux accélérant le réchauffement climatique via la libération de CO2 et de méthane dans l'atmosphère. Yves Cochet nous donne sa vision de l'effondrement de notre civilisation et des pistes de solutions. Arthur Keller nous expose scientifiquement la preuve que la décroissance est la solution, soit nous l'organisons, soit nous la subissons.

vincent lebreton
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le pergélisol (ou permafrost en anglais): Sol gelé que l'on trouve en Russie, au Canada et au Groenland. 
De récents articles nous expliquent que les scientifiques observent la fonte du pergélisol 70 ans plus tôt que ce qu'ils avaient prévu.


Exemple d'article: https://usbeketrica.com/article/pergelisol-fonte-70-ans-plus-tot-climat

Extrait de Reporterre: https://reporterre.net/La-fonte-express-du-pergelisol-en-Arctique-canadien
« Les projections les plus pessimistes du Giec (Groupe d’expert intergouvernemental sur l’évolution du climat) avec un réchauffement à 4 ou 5°C n’incluent pas les processus de dégel du pergélisol », explique Florent Dominé, le directeur de recherche au CNRS et spécialiste des interactions neige-climat-pergélisol.

  • Extrait de Wikipédia: https://fr.wikipedia.org/wiki/Perg%C3%A9lisol
    Boucle de rétroaction
    Le dégel du pergélisol permet aux bactéries de se développer, et avec la fonte du pergélisol les déchets organiques deviennent accessibles aux microbes qui produisent du CO2 et du méthane. Ainsi, il pourrait émettre à l'avenir environ 1,5 milliard de tonnes de gaz à effet de serre chaque année.
    C'est un cercle vicieux puisque les gaz à effet de serre accélèrent le réchauffement de la planète et le réchauffement de la planète augmente la fonte du pergélisol. C'est ce qu'on appelle une boucle de rétroaction.
    Une équipe de chercheurs du CNRS et de l'université Laval de Québec étudie cette boucle de rétroaction, dans le programme APT (acceleration of permafrost thaw (« accélération de la fonte du pergélisol »)), afin d'en évaluer l'ampleur : la quantité de carbone contenue dans le pergélisol est estimée à deux fois celle présente dans l'atmosphère ; estimer la part de ce carbone qui sera relarguée dans l'atmosphère par les bactéries est donc essentiel.
    La fonte totale du pergélisol pourrait augmenter la température moyenne planétaire de 1 à 12°C.

La fonte du pergélisol va donc libérer dans l'atmosphère des quantités énormes de méthane, un gaz à effet de serre 28 fois plus puissant que le CO2. C'est ce qu'explique Yves Cochet, ancien ministre de l'écologie sous le gouvernement Jospin, dans sa conférence sur l'effondrement de notre civilisation. Il donne donne aussi quelques pistes de solutions:

effondrement - Yves Cochet © c2dnantes

Comme disait Greta Thunberg aux dirigeants du monde entier lors de la COP24 en Pologne:
"Je veux que vous paniquiez"

Dans cet exposé scientifique facilement compréhensible, Arthur Keller nous démontre que la décroissance est la seule option viable:
Soit nous la subissons de plein fouet, soit nous l'organisons, tout simplement pour pouvoir encore vivre dans les décennies à venir

web-série NEXT de Clément Montfort © Clément MONTFORT - Web-Séries Documentaires

Voilà où nous en sommes. Ou plutôt voilà ou j'en suis personnellement. J'essaie maintenant d'imaginer une société résiliente, c'est à dire résistante aux chocs que nous allons subir dans les décennies à venir, comme la prochaine crise financière, annoncée par des économistes réputés pour 2020 et qui sera pire que celle de 2008, ou des chocs climatiques, ou autres...
Pour moi la première chose à restaurer est notre souveraineté alimentaire, l'autonomie alimentaire des territoires. Cela exige un bouleversement du territoire, chaque village et chaque ville doit être autonome en recréant des ceintures vertes. Maraîchage en permaculture ou forêts-jardins (forêts comestibles, association de fruitiers, arbustes et légumes ne demandant aucun apport d'engrais et de pesticides) devront être accessibles à pieds ou à vélos. On peut imaginer les centres des plus grandes villes approvisionnés par des chevaux (c'est durable).
L'eau doit être gérer par des régies municipales, il est suicidaire de laisser la gestion de l'eau à des multinationales...
...

Comment imaginer le monde de demain ? A quoi ressemblent des sociétés résilientes ? Doit-on réhabiliter l'artisanat local pour pouvoir consommer local ? Quel est le minimum dont chacun a besoin ? Qu'est-ce qui est inutile ? Je pense qu'il est temps que chacun-e se pose les questions essentielles...

Voilà, je vous écrit de ma chambre, située plein Ouest, il fait 35,4°C et demain ce sera pire. J'en ai terminé pour aujourd'hui.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexuelles
Violences sexuelles : Damien Abad nommé ministre malgré un signalement adressé à LREM
L’ancien patron des députés LR, Damien Abad, a été nommé ministre des solidarités en dépit d'un signalement pour des faits présumés de viols adressé à LREM et LR par l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique. Deux femmes, dont Mediapart a recueilli les témoignages, l’accusent de viols, en 2010 et 2011. Il conteste les faits.
par Marine Turchi
Journal — Politique
Pap Ndiaye fait déjà face au cyclone raciste
La nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’éducation nationale a fait remonter à la surface le racisme structurel de la société française et de sa classe politique, une vague qui charrie avec elle la condition noire et la question coloniale. La réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, donnera une première indication sur la tonalité du quinquennat.
par Ilyes Ramdani
Journal
En Italie, la post-fasciste Giorgia Meloni cherche à faire oublier ses racines
Elle espère devenir l’an prochain la première femme à présider le Conseil en Italie. Héritière d’un parti post-fasciste, ancienne ministre de Berlusconi, Giorgia Meloni se démène pour bâtir un parti conservateur plus respectable, en courtisant l’électorat de Matteo Salvini. Une tentative périlleuse de « dédiabolisation ».
par Ludovic Lamant
Journal
Mario Vargas Llosa, Nobel de l’indécence
L’écrivain péruvien de 86 ans, entré à l’Académie française en fin d’année dernière, vient de déclarer sa préférence pour Bolsonaro face à Lula. Cette nouvelle prise de position politique reflète un parcours intellectuel de plus en plus contesté, marqué par des soutiens à des figures d’extrême droite en Amérique mais aussi de la droite dure en Espagne. Une enquête du n° 20 de la « Revue du Crieur », disponible en librairie. 
par Ludovic Lamant

La sélection du Club

Billet de blog
Le stade grotesque (la langue du néolibéralisme)
[Rediffusion] Récemment, je suis tombée sur une citation de la ministre déléguée à l’industrie, Agnès Pannier-Runacher... Il y a beaucoup de façons de caractériser le capitalisme actuel. À toutes définitions politiques et économiques, je propose d'ajouter la notion de grotesque.
par leslie kaplan
Billet de blog
Quand Macron inventait « l'écologie de production » pour disqualifier les pensées écologistes
[Rediffusion] Au cours de son allocution télévisée du 12 juillet 2021, Emmanuel Macron a affirmé vouloir « réconcilier la croissance et l'écologie de production ». Innovation sémantique dénuée de sens, ce terme vise à disqualifier les pensées écologistes qui veulent au contraire poser des limites, sociales et écologiques, à la production. Macron, qui veut sauver la croissance quoi qu'il en coûte, n'en veut pas.
par Maxime Combes
Billet de blog
Villages morts, villes vivantes
Nouvelle édition de « Printemps silencieux » (Wildproject). La biologiste américaine Rachel Carson avait raison bien avant tout le monde. Dans de nombreux villages de France, les oiseaux sont morts. Carson nous dessille les yeux au moment où une nouvelle équipe ministérielle veut accélérer la transition écologique. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Greenwashing et politique : le bilan environnemental d'Emmanuel Macron
[Rediffusion] Talonné dans les sondages par Marine Le Pen, le président-candidat Macron a multiplié dans l'entre-deux-tours des appels du pied à l’électorat de gauche. En particulier, il tente de mettre en avant son bilan en matière d’environnement. Or, il a peu de chances de convaincre : ses actions en la matière peuvent en effet se résumer à un greenwashing assumé.
par collectif Chronik