Vincent Planel
Enseignant en mathématiques, anthropologue indépendant
Abonné·e de Mediapart

21 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 nov. 2011

Vincent Planel
Enseignant en mathématiques, anthropologue indépendant
Abonné·e de Mediapart

M6 vous fait voyager

Salut les amis, Vous avez encore quelques jours pour regarder l'émission de dimanche dernier: «De Paris au Yémen, ces Français qui choisissent l'islam radical». M6 arrive avec ses gros sabots, mais on sent bien que le sujet leur échappe, un peu.

Vincent Planel
Enseignant en mathématiques, anthropologue indépendant
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

[documentaire toujours visionnable ici]

J'ai regardé d'un œil distrait, et j'ai trouvé ça assez agréable. Pour la première fois j'ai l'impression que la manipulation médiatique s'essouffle, que ses artifices échouent à transfigurer la réalité. Il y a peut-être de ma part une forme de déni, mais peu importe.

Il y a de grands moments dans cette émission! Par exemple, le barbu qui shoote dans le code pénal... Est-il inspiré par Act up ou par Rémi Gaillard? En tous cas, on ne peut pas s'empêcher d'être un peu d'accord avec lui : le plus drôle est le désarroi d'M6, qui assure elle-même la mise en scène, avec une bande-son qui déchire, et se sent légèrement couillonnée... Alors M6 réagit en média responsable : elle va se rassurer chez un juge anti-terroriste (Marc Trévédic : « Oui oui, ce sont bien des terroristes… ») et elle interdit l'émission aux moins de 10 ans. C'est vrai, cette émission ne doit pas tomber entre toutes les mains!

M6 est le véritable héros du film, ou anti-héros, comme un Charlie Chaplin chargé de nous vendre du pop-corn. Tandis que le méchant barbu ouvre les volets du salon et joue avec ses enfants, la chaîne nous communique son inquiétude par une musique angoissante. Les humeurs de la voix-off sont téléguidées comme le visage de Buster Keaton, un héros romantique et demeuré, dont les femmes se détournent. Qui sont ces femmes qui refusent de se livrer à la caméra d'M6? Quel sulfureux scandale! Mais quel mystère aussi... Je comprends assez que les téléspectateurs français se gavent d'islam, en ces temps de déprime : sur la planète Pandora, c'est bien le meilleur film du moment! Et puis ces convertis émigrés au Yémen ont beau opprimer leurs femmes, ils sont sympathiques finalement... On a beau les filmer en contre-plongée, comme si on filmait des mafieux, y'a rien à faire! Celui-ci avec sa gentille maman, celui-là qui dénonce l'industrie du disque et l'idolâtrie de la jeunesse, face à la caméra d'M6, sidérée. La sincérité confondante de la chaîne met en valeur la dignité des convertis. Un face-à-face à la hauteur des grands documentaires animaliers. Comme dirait Daniel Schneidermann, c'est un grand moment de télévision.

Dans la deuxième partie de l'émission, M6 laisse les convertis à leurs prières et s'aventure seule, de Londres à Guantanamo, sur les traces de la filière terroriste. Pas un mot ne dépasse, et c'est beaucoup moins intéressant. M6 nous montre les super brigades anti-terroristes yéménites, formées et équipées par les US et la France ; M6 oublie de mentionner que ces forces spéciales zigouillent depuis neuf mois des manifestants pacifistes qui laissent leur kalash à la maison (alors que l'armée régulière s'est ralliée à la Révolution). Peut-être ils ne sont pas au courant. Parce qu'un Nigérian en slip a failli faire sauter un avion de ligne le jour de noël, il y a deux ans, un pays de 24 millions d'habitants est toujours pris en otage. Ça M6 ne le dit pas, mais bon, le téléspectateur a le droit aussi de se renseigner un peu lui-même, et de prolonger selon les pointillés. Globalement, cette émission a la valeur d'un véritable documentaire, réflexif et engagé.

Est-ce que je déraille, d'encenser ainsi M6? Je ne sais pas. C'est peut-être que j'en ai trop marre des médias plus « intellos » et de leurs tournures ampoulées, du silence gêné. Il n'y a rien de pire que le silence, finalement. Ce soir, M6 vous fait voyager là où vous n'avez pas envie d'aller. Oh grandeur de l'islam, et infinie patience des musulmans, qui saura même rendre M6 intelligente...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte