Vincent Présumey
Abonné·e de Mediapart

237 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 déc. 2021

Boycottons l'élection présidentielle.

L'appel qui suit regroupe déjà des citoyens, militants, syndicalistes, artistes, Gilets jaunes ... autour de ce que nous pensons être l'expression d'une exigence majoritaire de démocratie véritable. Ceci n'est pas de l'abstentionnisme, mais de l'interventionnisme : nous appelons à intervenir cette-fois CONTRE la présidentielle, dans le vent de l'histoire véritable.

Vincent Présumey
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'appel qui suit regroupe déjà des citoyens, militants, syndicalistes, artistes, Gilets jaunes ... autour de ce que nous pensons être l'expression d'une exigence majoritaire de démocratie véritable. Ceci n'est pas de l'abstentionnisme, mais de l'interventionnisme : nous appelons à intervenir cette-fois CONTRE la présidentielle, dans le vent de l'histoire véritable.

Vous pouvez le signer sur le site http://boycottdespresidentielles.simplesite.com/ et le site https://aplutsoc.org/ l'appuie pleinement. Conférences de presse, réunions locales ... en préparation pour début 2022 

BOYCOTTONS L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE !

Après 5 années terribles de démantèlements de conquis sociaux, de désastres écologiques, de combats populaires remettant en cause le système économique et politique et toutes les formes de domination : Gilets jaunes, mouvement de défense des retraites, grèves pour les salaires, grève générale dans les Antilles et territoires dits d’ « outre-mer » … les forces politiques officielles abordent la présidentielle comme si l’élection du Président de la République au suffrage universel allait de soi. Qu’une personne puisse incarner à elle seule l’institution suprême de la République ne peut être qualifié de démocratique.

La Présidentielle hypertrophie la personnalité du ou de la candidate reléguant dans son ombre toutes les autres forces y compris celles qui ont contribué à sa présence. D’ailleurs on dit bien de ces forces qu’elles « sont derrière » la candidature. Ce qui explique pour une large part l’échec de candidature unitaire à la gauche de la gauche : personne ne voulant être relégué dans l’oubli.

Pour que les législatives deviennent l’expression des exigences de la société, qu’elles ne soient pas le troisième tour de la présidentielle, il faut se dégager de ce système.

Si l’abstention est un acte individuel trop souvent confondu avec le silence et la passivité, le boycott dûment motivé est un acte collectif puissamment politique.

L’objectif est de favoriser l’émergence d’un mouvement populaire avec celles et ceux qui sont en quête de pouvoir se faire entendre. Il ne s’agit plus de désigner le meilleur (ou le moins pire) en vue d’obtenir le moindre mal mais de considérer que les mouvements populaires doivent déboucher sur une mise en cause du régime actuel et sur la construction de la démocratie.

C’est un boycott constituant que nous voulons.

Le boycott combat le caractère antidémocratique des institutions, affaiblit les idées d’extrême droite qui promeuvent le culte du chef. Il permet de prendre conscience de notre force collective qui peut ainsi déboucher sur l’exigence d’une vraie démocratie.

Boycotter la présidentielle portera un coup au régime de la 5eme République, sera une victoire contre toutes politiques autoritaires et anti-sociales. Créons ainsi des espaces citoyens, des comités, des assemblées populaires… où toutes et tous se réapproprient la politique et se fédèrent. Ouvrons ainsi, par une campagne de terrain, une nouvelle dynamique populaire qui donne une plus grande efficacité et des perspectives aux luttes sociales.

Nous n’avons qu’une 5eme République à perdre et un monde à gagner.

Liste des 81 premiers signataires de l’appel

Ausseil, Jan-Michel, administrateur ;
Barrau, Frederique (93);
Barrière, Véronique, Enseignante (19);
Beau, Michel, Ancien secrétaire de la section PCF du bassin thermal de Vichy (03) ;
Benkemoun, Edith (92) ;
Benkemoun, Joseph, Informaticien (04) ;
Blin,Elias, Etudiant (93) ;
Bottin, Eric, Enseignant,syndicaliste CGT (56) ;
Bruet, Dany, Militant associatif ;
Champ, Roger ;
Chantereau, Hélène, Syndicaliste CGT Infocom ;
Chatelain, Sylvie, Apolitique (37);
Conseil, Odile, Journaliste ;
Dauphin, Christophe,Editeur ;
Delattre, Cécile, Secrétaire (75) ;
Delbeke, Olivier, Syndicaliste CGT (94) ;
Démoulin, Thomas, Auteur ;
Destom, Fredéric, Electronicien (66) ;
Destom-Bottin, Catherine, Militante d’Attac (56) ;
Du Clary, Annie, Féministe (26) ;
Dubois, Alain, Biologiste (22) ;
Duguet, Robert, Animateur d’APLutSoc, militant laïque (91) ;
Faye Pastor,Sylvie, Médecin (71) ;
Franchet,Pascal (22) ;
Gallet, Fabien,Syndicaliste retraité (07) ;
Gardenne, Marjorie ;
Glor, François, Gilets Jaunes de Montreuil (93) ;
Goldberg, Pierre, Ancien député (03) ;
Goussault, Bénédicte, Sociologue (92) ;
Grandadam, Louis Laurent, Gilets Jaunes de Montreuil (93) ;
Gros, Frédéric, Philosophe ;
Gutierrez, Laurent (21) ;
Horeau, Louis-Marie, Journaliste ;
Koutchinski, Jean-Marie, syndicaliste CGT (91) ;
Kulinski, Alice, DRH :
Lacombe, Alain, Communiste unitaire (78) ;
Larue, Sylvie, Comité de rédaction du journal Cerises la coopérative (35) ;
Laurent, Pierre-Jacques (79) ;
Lazare, Jean-Blaise, Etre humain (93) ;
Lazare, Clara, Etudiante (93) ;
Lemaire, Bernadette, Kinésithérapeute (71) ;
Lemaire, Eric, Kinésithérapeute (71) ;
Marquer, Olivier (71) ;
Marquer, Sophie (71) ;
Mauro, Valérie (93) ;
Mauro, Serge (93) ;
Mauro, Claudine (75) ;
Mayet, Alexis Membre d’APLutSoc, conseiller municipal (03) ;
Mélito, Laurent, sociologue (64) ;
Michaudet, Martine (33) ;
Millot, Claude, Collectif migrants (34) ;
Millot, Pierre, Syndicaliste CGT (77) ;
Montel, Danielle (89) ;
Mordillat, Gérard, Cinéaste ;
Morin, Gérard (71) ;
Moulinart, Dominique, Gilets Jaunes de Montreuil(93) ;
Parapaponis, Claude, Professeur d’université ;
Pellicer, Anne, Gilets Jaunes de Montreuil(93) ;
Perrin, Véronique, Gilets Jaunes de Montreuil(93) ;
Peyronnet, Baptiste, Syndicaliste Sud-Santé-Sociaux (03) ;
Pichardie, Alexandra, Enseignante (35) ;
Présumey, Aline, Syndicaliste retraitée (26) ;
Présumey, Vincent, Animateur d’APLutSoc et syndicaliste FSU (03) ;
Proust, Philippe, Syndicaliste CGT FSPBA ;
Rafatdjou, Makan, Architecte (75) ;
Resmon, Dominique (29) ;
Restoi, Danièle, Professeur ;
Rioual, Jacques (35) ;
Rossigneux, Brigitte, Journaliste ;
Rouverot, Michèle, Comptable (89) ;
Sagueton, René, Syndicaliste retraité (37) ;
Scheer, Roland, Ancien secrétaire de la section PCF de Tournan en Brie, syndicaliste CGT (89) ;
Sudovic, Elodie, Enseignante (93) ;
Tancelin, Philippe, Poète ;
Varsi, Noelle, Médecin (71) ;
Vermande, Béatrice (71) ;
Villevière, Eric, Chef d’orchestre, Maire (71) ;
Weber, Jacques, Acteur ;
Zarka, Roland, Cadre territorial(93) ;
Zarka, Pierre, Ancien directeur de l’Humanité (71) ;
Zarka, Josiane, Co-animatrice d’un conseil d’habitants (71)

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Aurélien Rousseau, l’autre caution de gauche de Matignon
Le nouveau directeur de cabinet d’Élisabeth Borne, Aurélien Rousseau, a été directement choisi par Emmanuel Macron. Sa réputation d’homme de dialogue, attentif aux inégalités, lui vaut de nombreux soutiens dans le monde politique. D’autres pointent sa responsabilité dans les fermetures de lits d’hôpitaux en Île-de-France ou dans le scandale du plomb sur le chantier de Notre-Dame.
par Ilyes Ramdani
Journal — Politique
Personnel et notes de frais : les dossiers de la députée macroniste Claire Pitollat
Dix-neuf collaborateurs en cinq ans, des accusations de harcèlement et des dépenses personnelles facturées à l’Assemblée : le mandat de la députée du sud de Marseille, candidate à sa réélection, n’a pas été sans accrocs. Notre partenaire Marsactu a mené l’enquête.
par Jean-Marie Leforestier et Violette Artaud (Marsactu)
Journal
Législatives : pour les femmes, ce n’est pas encore gagné
Plus respectueux des règles de parité que dans le passé, les partis politiques ne sont toujours pas à l’abri d’un biais de genre, surtout quand il s’agit de réellement partager le pouvoir. Nouvelle démonstration à l’occasion des élections législatives, qui auront lieu les 12 et 19 juin 2022.
par Mathilde Goanec
Journal
Orange : la journée des coups fourrés
Redoutant une assemblée générale plus problématique que prévu, la direction du groupe a fait pression sur l’actionnariat salarié pour qu’il revienne sur son refus de changement de statuts, afin de faire front commun pour imposer la présidence de Jacques Aschenbroich. Au mépris de toutes les règles de gouvernance et avec l’appui, comme chez Engie, de la CFDT.
par Martine Orange

La sélection du Club

Billet de blog
De l'art de dire n'importe quoi en politique
Le problème le plus saisissant de notre démocratie, c’est que beaucoup de gens votent pour autre chose que leurs idées parce que tout est devenu tellement confus, tout n’est tellement plus qu’une question d’image et de communication, qu’il est bien difficile, de savoir vraiment pour quoi on vote. Il serait peut-être temps que ça change.
par Jonathan Cornillon
Billet de blog
Qui est vraiment Élisabeth Borne ?
Depuis sa nomination, Élisabeth Borne est célébrée par de nombreux commentateurs comme étant enfin le virage à gauche tant attendu d'Emmanuel Macron. Qu'elle se dise de gauche, on ne peut lui retirer, mais en la matière, les actes comptent plus que les mots. Mais son bilan dit tout le contraire de ce qu'on entend en ce moment sur les plateaux.
par François Malaussena
Billet de blog
Qu’est-ce qu’un premier ministre ?
Notre pays a donc désormais un premier ministre – ou, plutôt, une première ministre. La nomination d’E. Borne aux fonctions de premier ministre par E. Macron nous incite à une réflexion sur le rôle du premier ministre dans notre pays
par Bernard Lamizet
Billet de blog
par Fred Sochard