Vincent Présumey
Abonné·e de Mediapart

237 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 nov. 2015

Daesh, petite étude de texte.

Vincent Présumey
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 Une petite étude de texte. Ci-dessous, repris d'un live de Libération, le communiqué de Daesh se félicitant des crimes de masse d'hier.
"Au nom d'Allah, le tout miséricordieux, le très miséricordieux", etc. Ne confondons pas l'islam et Daesh, certes, mais ne prétendons pas non plus qu'il n'y a rien à voir : ce n'est pas de l'islamophobie que d'analyser les relations, les racines belliqueuses et machistes et surtout le millénarisme apocalytique de Daesh, dont les résonances ne sont pas que musulmanes, d'ailleurs, mais renvoient aux mythes monothéïstes, entre religion et réaction militaro-fasciste - ce qu'est Daesh.
" ... la capitale des abominations et de la perversion, celle qui porte la bannière de la croix en Europe, Paris." Ironie de l'histoire, cette phrase aurait pu être écrite par des intégristes chrétiens, la "bannière de la croix" en moins. La dénonciation de Paris comme ville des révolutions, ville de "la Révolution', et donc Babylone des perversions, est un poncif de la réaction ultra depuis deux siècles. Daesh n'a rien inventé et ne fait que reprendre cette thématique avec une indigente pauvreté intellectuelle et stylistique. De même :
" ... les rues malodorantes de Paris" : le vieux fantasme racistes des odeurs, liées au métissage et à la cohabitation, se retrouve ici. Là encore, on est proche, très proche, de la prose traditionnelle de l'extrême droite européenne.
" ... l'imbécile de France François Hollande ..." : je ne suis pas un défenseur du pouvoir exécutif français ni de la politique de F. Hollande, mais il est clair que cette rhétorique là est elle aussi un pauvre emprunt à la prose de l'extrême droite hexagonale faisant une fixation sur Hollande censé entraîner la France dans la honte et la perversion. Décidémment, ces plumitifs de "l'Etat islamique" n'ont pas de pensée propre et sont profondément tributaires de la prose des "croisés" !
" ... le Bataclan où étaient rassemblés des centaines d'idolâtres pour une fête de la perversité" : ici s'étale la pauvre jalousie fantasmatique des intégristes, imaginant la grande cité prostituée, celle où, sans aucun doute, des prénommés Mohamed ou Fatima, musulmans ou pas, figurent parmi leurs victimes lâchement assassinées.
" ... d'autres cibles dans le dixième, le onzième et le dix-huitième arrondissements ..." Il leur importe de préciser les arrondissements. Ce furent ceux du Paris de la Commune, ce sont parmi les plus cosmopolites, ce sont de rues pleines de kebabs et de couscous, et c'est cela que Daesh déteste.
Alors oui, ce n'est pas tomber dans le chauvinisme tricolore que de de comprendre que ce qui a été attaqué là, ce sont la liberté, la mixité, la solidarité, la fraternité et la laïcité, et que cette attaque est de nature fasciste. Fasciste, pas seulement parce que cruelle, ce qui ne suffirait pas à la caractériser, mais par son contenu politique et ses cibles, et par la nature sociale, au sommet (grand capital rentier du pétrole) et à la base (lumpen désaxé en proie à la furie de toute puissance suicidaire-apocalyptique) de ce qu'est Daesh. La réponse, c'est la lutte sociale poursuivie, du peuple des citoyens égaux de toutes origines dressé contre la répression religieuse et fasciste.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON
Billet de blog
Attaques racistes : l'impossible défense de Pap Ndiaye
L'extrême droite et la droite extrême ont eu le réflexe pavlovien attendu après la nomination de M. Pap Ndiaye au gouvernement. La réponse de la Première ministre est loin d'être satisfaisante. Voici pourquoi.
par Jean-Claude Bourdin