La lie.

Kant a écrit trois critiques : raison pure, raison pratique, faculté de juger. Il en manque une, la plus importante à certains égards : la critique de la c......., pardon de la bêtise.

Dans cette perspective, une importante documentation a été fournie récemment sur les forums de Mediapart - en plus de celle, déjà surabondante, qui s'y trouve déjà. Environ 1000 des quelques 1360 (à ce jour et à cette heure) messages qui s'y trouvent ont été déposés par pas plus de trois individus (tous sous pseudos, tous des mecs), sous mon article L'idéologie ambiante, ainsi qu'une grande partie des messages déposés sous celui qui le prolonge, Le capital et les femmes. Le tout ne présente aucune relation profonde avec le contenu de ces deux articles (que les dits individus n'ont pas lu), mais offre un tableau de toutes les figures de la c......., pardon de la bêtise, en mode énervé - car la bêtise est agressive, elle ne supporte pas qu'on lui réponde et qu'on l'exhibe comme ce qu'elle est, et il est donc intéressant d'observer, également, la montée progressive de la haine (selon leurs propres termes), chez les intéressés.

Cette documentation est importante pour la postérité et pour toute recherche psychologique, sociale, philosophique et politique se penchant sur la question de la bêtise.

Pour ce qui est des débats véritables, contradictoires, relatifs au contenu de ces deux articles qui ont commencé à faire leur bonhomme de chemin, l'honneur de Mediapart serait qu'il puisse s'y dérouler ... mais à l'heure actuelle il n'est pas certain que ceci soit possible ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.