Vincent Présumey
Abonné·e de Mediapart

237 Billets

0 Édition

Billet de blog 26 nov. 2012

Vincent Présumey
Abonné·e de Mediapart

Sidération journalistique et UMP.

Vincent Présumey
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Un aspect majeur de l’implosion de l’UMP, c’est l’état de sidération, de fureur constipée, de névrose hystéro-patriotique, de furibardise alertée, dans lequel elle plonge la gent journalistique officielle. Fukushima leur a arraché nettement moins de trémolos et de frémissements, pour ne rien dire de la mort par le feu de centaines d’ouvrières dans les usines textiles du Bangladesh ces derniers jours...

Tout en proclamant la grande honte qu’ils ressentent et leur grande tristesse de voir l’UMP « se suicider », ils étalent leur incapacité organique à expliquer le contenu de ce qui est en train de se passer. Car s’ils pouvaient le faire, ils expliqueraient du même coup leur propre comportement.

Ce qui est en train de se passer ? L’UMP n’est pas, n’a jamais été, un parti politique. C’est le conglomérat des clientèles de la V° République. Certes, le PS, qui a de toutes autres origines, cherche aujourd’hui à prendre le relais, mais l’accession au pouvoir des rejetons de la politique régionale étale son accession au niveau d’incompétence depuis quelques mois … Bref, ce régime semble ne plus avoir de personnel politique apte à le gérer. C’est d’une certaine façon le commencement de la fin de la V° République, suite à la défaite de l’hyper-président, qu’aucun président « normal » ne saurait remplacer et c’est tant mieux.

Cela ne veut pas dire qu’on aille vers une république démocratique et sociale, on peut aussi, et on ira si on reste dans les clous soi-disant « européens » du remboursement de la dette soi-disant publique, vers la décomposition et la réaction.

Mais la bataille est devant nous. L’implosion de l’UMP a commencé à sceller une nouvelle période et ce n’est pas une bonne nouvelle pour tout partisan d’un bipartisme à la française : celle de la recomposition dans chaque camp social. Syriza versus Aube dorée, ça vous dit quelque chose ? … Certes, n’allons pas plus vite que la musique. Mais on comprend pourquoi les grrands journalistes des chaines publiques et privées de la V° République ont des craintes, des crampes et des crispations.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Recommandés par nos abonné·es

À la Une de Mediapart

Journal — Éducation
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec
Journal — Terrorisme
Soudain, en plein cœur d’un service de renseignement, un cri long et rauque
Il y a trois ans survenait la première attaque commise par un membre de la police contre des collègues. Le seul et unique attentat à avoir frappé un service de renseignement. Mediapart a reconstitué cette tuerie à partir des dépositions d’une cinquantaine d’agents.
par Matthieu Suc
Journal — Discriminations
Lycée fermé pour « séparatisme » : deux ans d’accusations kafkaïennes, un dossier toujours vide
Cet établissement parisien hors contrat présenté comme « coranique », « clandestin » et « séparatiste » a été fermé par les autorités en décembre 2020 et sa directrice était jugée en appel à Paris ce vendredi. Mais deux ans après, rien dans le dossier consulté par Mediapart ne vient étayer ces accusations.
par David Perrotin
Journal
En Russie, sœurs, mères, épouses protestent contre l’envoi des hommes au front
Dans les manifestations contre la mobilisation militaire décrétée par Vladimir Poutine, les femmes sont largement majoritaires. La contestation monte dans les régions peuplées de minorités ethniques.
par Estelle Levresse

La sélection du Club

Billet de blog
Italie : il était une fois l’antifascisme
On peut tergiverser sur le sens de la victoire des Fratelli d'Italia. Entre la revendication d'un héritage fasciste et les propos qui se veulent rassurants sur l'avenir de la démocratie, une page se tourne. La constitution italienne basée sur l'antifascisme est de fait remise en cause.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Giorgia Meloni et ses post-fascistes Italiens au pouvoir !
À l’opposé de ce qui est arrivé aux autres « messies » (Salvini, Grillo…), Giorgia Meloni et ses Fratelli d’Italia semblent - malheureusement - bien armés pour durer. La situation est donc grave et la menace terrible.
par yorgos mitralias
Billet de blog
Trop c’est trop
À tous ceux qui s’étonnent de la montée de l’extrême droite en Europe, il faudrait peut-être rappeler qu’elle ne descend pas du ciel.
par Michel Koutouzis
Billet de blog
Interroger le résultat des législatives italiennes à travers le regard d'auteur·rices
À quelques jours du centenaire de l'arrivée au pouvoir de Mussolini, Giorgia Meloni arrive aux portes de la présidence du Conseil italien. Parfois l'Histoire à de drôles de manières de se rappeler à nous... Nous vous proposons une plongée dans la société italienne et son rapport conflictuel au fascisme en trois films, dont Grano Amaro, un film soutenu par Tënk et Médiapart.
par Tënk