Ne laissons pas Poutine avoir son Bobby Sands.

(Bobby Sands : prisonnier politique irlandais mort en grève de la faim illimitée sous Thatcher). Oleg Sentsov est en grève de la faim illimitée depuis le 14 mai pour la libération de tous les prisonniers politiques ukrainiens en Russie. Alexandre Koltchenko est en grève de la faim illimitée depuis le 30 mai pour la libération d'Oleg Sentsov.

Fin 2014 début 2015,  l’anarchiste et défenseur de l’environnement Alexandre Koltchenko, présenté par les tribunaux russes comme un fasciste alors qu’il est l’antifasciste le plus connu de Crimée, et avec lui le cinéaste, internationalement reconnu, Oleg Sentsov (Oleh Sentsiv en ukrainien), défendu par Ken Loach, Bertrand Tavernier, Pedro Almodovar, étaient condamnés respectivement à 10 ans et 20 ans de "camp à régime sévère".

Oleg Sentsov est en grève de la faim depuis le 14 mars.
Oleg Sentsov a clairement fait savoir qu’il s’est lancé dans ce combat, avec comme revendication la libération de tous les prisonniers politiques ukrainiens en Russie, en sachant qu’il risque la mort à la date de la coupe du monde de football à Moscou, et pour qu’ainsi l’écho soit maxima.
Mercredi 30 mai nous apprenons qu’Alexandre Koltchenko,, en camp similaire près de Tchéliabinsk en principe pour 10 ans, vient de se lancer en grève de la faim illimitée à son tour avec comme revendication l’exigence qu’Oleg Sentsov n’avait pas mis en avant : la libération de Sentsov !

Alexander Koltchenko, un autre prisonnier politique ukrainien détenus en Russie, a entamé une grève de la faim ! Cela est très dangereux, Alexander a déjà un déficit du poids très grave. Il a été hospitalisé à plusieurs permises lors du son emprisonnement.
Arrêté en mai 2014, Oleg Sentsov et le militant anarchiste Alexandre Koltchenko ont été accusés d’avoir fomenté des actions terroristes. En réalité, ils étaient jugés parce qu’ils n’ont pas accepté l’annexion de leur Crimée natale. Malgré le caractère politique de cette affaire fabriqué de toutes pièces et l’absence complète de preuves, Sentsov a été condamné à 20 ans de prison, Kolchenko - à 10 ans. 64 accusations arbitraires connues d’Ukrainien-ne-s, dont près de 50 Tatars de Crimée, ont eu lieu depuis en Russie. Le 14 mai 2018, Oleg Sentsov, se trouvant en colonie à régime sévère sur le cercle polaire, a engagé une grève de la faim illimitée : selon ses calculs sa mort devrait se produire pendant le Championnat. Sentsov exige la liberté non pas pour lui-même mais pour tous et toutes les prisonnier-e-s politiques ukrainien-ne-s en Russie et on est sûr et certain qu’il ira jusqu’au bout.
C’est pour cela que Sentsov met sa vie en jeu et c’est pour Sentsov que Koltchenko fait de même. (courrier de Hanna Perrekhoda).

 

LIBERTE POUR SENTSOV ET KOLTCHENKO !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.