Vincent Verschoore
Blogueur et photographe.
Abonné·e de Mediapart

395 Billets

1 Éditions

Billet de blog 14 oct. 2009

Panne du LHC au CERN: un avertissement du futur?

L'an dernier, après 15 ans de travaux, le fameux LHC (Large Hadron Collider) du CERN démarrait enfin, pour s'arrêter aussitôt suite à une grave panne d'aimants. C'est seulement en janvier 2010 qu'il reprendra, théoriquement, ses activités de recherche du boson de Higgs après une "mise en chauffe" de septembre à décembre. Pour rappel, le boson de Higgs est, pour l'instant, un objet théorique issu du Modèle Standard de la physique et qui serait à l'origine de la masse des particules élémentaires. Ce boson aurait existé pendant une infime fraction de seconde au tout début du Big Bang.

Vincent Verschoore
Blogueur et photographe.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'an dernier, après 15 ans de travaux, le fameux LHC (Large Hadron Collider) du CERN démarrait enfin, pour s'arrêter aussitôt suite à une grave panne d'aimants. C'est seulement en janvier 2010 qu'il reprendra, théoriquement, ses activités de recherche du boson de Higgs après une "mise en chauffe" de septembre à décembre.

Pour rappel, le boson de Higgs est, pour l'instant, un objet théorique issu du Modèle Standard de la physique et qui serait à l'origine de la masse des particules élémentaires. Ce boson aurait existé pendant une infime fraction de seconde au tout début du Big Bang.

Rien de particulier jusque là, mais ca vient. deux scientifiques reconnus, Holger Bech Nielsen(1) du Niels Bohr Institute de Copenhagen, et Masao Ninomiya du Yukawa Institute for Theoretical Physics de Kyoto, se sont posés dès 2008, plusieurs mois avant le lancement raté du LHC, la question suivante: est-ce que le futur n'aurait pas une influence sur la capacité du présent à découvrir certains aspects fondamentaux de l'Univers?

Ce questionnement fut initié, entre autres, par l'abandon en 1993, après des investissements très importants (plusieurs milliards de dollars, le LHC ayant couté 9 milliards), du projet américain Superconducting Supercollider. Abandon qualifé par le Dr Nielsen d'"anti-miracle".

D'après cette hypothèse - que leurs auteurs conseillent de prendre avec la plus grande précaution - il existerait une possibilité pour l'univers de fortement limiter la probabilité de certaines découvertes, et ce peut être à cause du danger quelles pourraient représenter pour l'univers lui-même.

D'un point de vue physique, cette théorie fait appel à un voyage dans le temps: quelquchose du futur influence le présent. Le voyage dans le temps est aujourd'hui passé de la pure science fiction à la vraie science, de par le simple fait que la physique moderne relègue le temps au rang de variable très relative, et comme le disait Einstein lui-même: "pour ceux d'entre nous qui croyons en la physique, cette séparation entre passé, présent et futur n'est qu'une illusion".

En physique, à partir du moment ou les lois findamentales sont considérée comem étant réversibles, rien n'empèche de définir une contrainte située dans le futur qui puisse influencer le présent.

Une descirption plus scientifique de ce concept est disponible sur le site de la bibliothèque de l'Université de Cornell, USA.

http://arxiv.org/

Le fait que le LHC ait dès le départ connu un tel raté fait se demander à ces deux scientifiques si leur théorie n'aurait pas une certaine solidité expérimentale... En tout cas nous verrons bien en janvier 2010 si le LHC arrive effectivement à produire les niveaux d'énergie requis pour l'appartion du fameux boson.

Entre-temps ils proposent un test de "chance": que le CERN développe une machine aléatoire, genre tireuse de cartes virtuelle qui cacherait un trèfle au milieu de 100 millions de coeurs. Si le tirage alétoire sort le trèfle, malgré l'infime probabilité, ce serait un signe qu'un facteur "chance" fortement chargé est à l'oeuvre, et qu'il serait alors probable que le LHC n'arrivera jamais, pour toutes sortes de raisons (pannes, sabotages, grèves, etc...), à produire le Higgs.

Bien sur, dans le cas du LHC, nous n'avons aucune idée de ce qui pourrait inviter une telle action de la part de l'Univers. Si nous le savions, il est probable que nous abandonnerions la chose de nous-même. Est-ce que la réapparition d'un boson de Higgs au sein de l'Univers actuel pourrait déclencher une impensable catastrophe? Cette question est très différente de la petite crise anti-LHC de l'an dernier relative à la création d'un trou noir, car les scientifiques connaissent les caractéristiques de formation des trous noirs et étaient capables de démontrer qu'une éventuelle - et fort improbable - création resterait confinée et ne durerait qu'un temps infime. Par contre personne ne semble savoir quel type de risque pourrait être associé à la création d'un boson de Higgs.

Tout le monde est d'accord pour dire que cette théorie est folle. Mais, comme le disait Niels Bohr, "la question qui nous divise est de savoir si elle est suffisament folle pour avoir une chance d'être correcte".

(1) Holger Bech Nielsen est l'un des fondateurs de la théorie des cordes, il est connu par ses pairs comme étant un penseur d'une rare profondeur et originalité.

Sources: Newscientist, New York Times, Cornell University

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal — Éducation
« On veut comprendre pourquoi le collège n’a rien fait »
Près d’un mois après le suicide de Dinah, 14 ans, ses parents ont déposé plainte pour « harcèlement » et accusent le collège de non-assistance à personne en danger. Plusieurs témoins dénoncent la passivité de l’établissement. La direction dément tout dysfonctionnement.
par David Perrotin
Journal
Étudiants précaires : une petite prime et des bugs
Plutôt que de réformer le système des bourses, le gouvernement a décidé d’accorder une prime inflation de 100 euros aux étudiants boursiers. Les serveurs du Crous n’ont pas tenu le choc, les bugs se sont multipliés et nombre d’étudiants n’ont pas pu faire leur demande dans les délais.
par Khedidja Zerouali
Journal
Professeurs non remplacés : la Cour des comptes dénonce une « défaillance institutionnelle »
Dans un rapport publié jeudi, les magistrats financiers se penchent sur les absences des enseignants qui font perdre aux élèves 10 % d’heures de cours dans les lycées. Les deux tiers sont liés à une mauvaise organisation de l’Éducation nationale.
par Faïza Zerouala

La sélection du Club

Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau
Billet de blog
Handicap, 4 clés pour que ça change !
Engagée depuis vingt ans pour l’égalité des droits de toutes et tous, je constate comme chacun que les choses avancent très peu. Les changements arriveront lorsqu’il sera compris que le handicap est un sujet social dont tout le monde doit s’emparer. Le 3 décembre, journée internationale du handicap : voici 4 solutions pour qu’advienne enfin une société inclusive !
par Anne-Sarah Kertudo
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro