Vincent_Aubry
Résistant en sursis dans un monde en sursis
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 11 août 2021

Vincent_Aubry
Résistant en sursis dans un monde en sursis
Abonné·e de Mediapart

Saint Boy, devenu symbole de la résistance animale

À travers ce cheval, qui a brisé les codes des JO de Tokyo en refusant d’obéir à une cavalière allemande, le monde semble découvrir que les animaux que nous soumettons à nos désirs égoïstes ne sont pas consentants.

Vincent_Aubry
Résistant en sursis dans un monde en sursis
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


Si aveuglé·es qu’iels sont par l’idéologie spéciste, la plupart des spectateurs et spectatrices de cette scène n’y ont vu que le malheur tout relatif de la cavalière, qui n’a pourtant pas lésiné sur les coups de cravache et d’éperons donnés au pauvre équidé insoumis, pendant de longues minutes et devant les caméras du monde entier.

Non, elles et ils n’ont jamais donné leur accord pour faire les pitres dans des cirques, dans les prisons de verre des parcs aquatiques, pour se faire transpercer par des piques et se vider de leur sang sur le sable d’une arène, ou pour sauter des obstacles avec 65kgs d’humain·e sur le dos et une barre de fer dans la bouche.
Non, elles et ils n’ont jamais donné leur accord pour qu’on leur arrache peau, plumes, laine, fourrure, ou qu’on leur vole leurs oeufs, leur lait maternel, et même leurs enfants.
Non, elles et ils n’ont jamais donné leur accord pour finir la gorge tranchée, pendu·es par une patte dans un lieu où se pratique le meurtre industriel et qu’on appelle un abattoir, juste parce que vous aimez le goût de leur chair.

Non seulement ils ne sont pas consentants, mais les animaux que nous connaissons aujourd’hui sont sélectionnés génétiquement pour leur docilité et brisés psychologiquement par la violence pour se soumettre.
Que ce soit dans l’Élevage, où les veaux sont écornés pour protéger les éleveurs, et laissés attachés par un licol 8h par jour pour le « travail de la docilité », le dressage des animaux de cirques en coulisses maintes fois documentés, le rituel du « phajaan » pour les éléphants thaïlandais, le « débourrage » pour l’équitation, les beagles Marshall (marque déposée) des labos créés pour leur passivité, etc... toutes ces pratiques d’impuissance apprise et de cassage psychologique de toute volonté de résistance.

Combien y aurait-il de Saint Boy si tout n’était pas fait pour étouffer toute velléité de rébellion, jusque dans leur patrimoine génétique, et ce depuis que nous les utilisons ?

Saint Boy est un symbole. Le symbole que même lorsque tout semble inégal et joué d’avance, il est impossible de contenir une force de résistance lorsqu’elle a décidé de s’exprimer.

Pour tous les Saint Boy qui se sont rebellés hors caméras, et tous·tes les autres, partout dans le monde qui ont lutté contre la violence du spécisme et l’ont payé de leur vie, nous nous devons de résister avec eux.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux
Journal — Asie et Océanie
Xi Jinping, le pompier pyromane
L’atelier du monde est au bout du rouleau et dans toute la Chine, des protestations réclament la fin des mesures draconiennes de contrôle social décidées au nom de la lutte contre le Covid. Le numéro un chinois est pris au piège de sa politique autoritaire.
par François Bougon
Journal — Transparence et probité
Le n°2 de l’Élysée, Alexis Kohler, s’enferre dans le déni face aux juges
Mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » en septembre, le secrétaire général de l’Élysée se voit reprocher « sa participation » comme haut fonctionnaire, entre 2009 et 2016, à des décisions touchant le groupe MSC, lié à sa famille. Lors de son interrogatoire, il s’est dit « choqué » que « son intégrité » soit mise en cause.
par Martine Orange
Journal
Soupçons de fraude fiscale : la justice saisie du cas de l’ex-ministre Caroline Cayeux
La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a fait savoir mardi qu’elle avait signalé au parquet de Paris le cas de Caroline Cayeux, ministre démissionnaire du gouvernement, soupçonnée d’évaluation mensongère de son patrimoine et de fraude fiscale.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart