Deuil: Danyves est mort

daniel-legendre

 

DANIEL,

à la prochaine ?

 

Daniel Legendre, mon ami. Je ne te rencontrerai donc jamais…Cela vient encore charger la tristesse, le chagrin noir de t’avoir perdu.

Je me faisais une fête de rattraper un jour l’occasion manquée de Montreuil et de te rencontrer dans la vie dite «réelle» comme je te rencontrais, naguère dans Médiapart puis plus tard dans Facebook, incroyable dénicheur, à la vitesse de l’éclair, de liens pertinents qui venaient à point documenter et nourrir la réflexion en cours dans les échanges. C’est seulement ainsi que ta discrétion s’autorisait à laisser apparaître ta vaste

culture. Que ta présence virtuelle donnait donc le vrai sentiment d’une présence humaine et chaleureuse !

Un léger trait d’humour (parfois bilingue !) par ci, une brève remarque par là, le choix de tes liens, tout cela dessinait en douceur ta silhouette d’humaniste sans flonflons et sans concessions.

Comment allons nous faire, M. et moi, elle qui a eu la chance de te voir en vrai et moi qui t’ai juste deviné, en découvrant encore et encore que non, tu n’es plus là, fidèle à nos engagements communs et sachant si bien les soutenir et les valider ?

À certains moments j’avais le sentiment que ta présence bienveillante et attentive m’avait aidé à exprimer telle interrogation ou tel argument…

Comment allons nous faire, maintenant, avec ton absence et avec les larmes aux yeux ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.