le Delacroix de cette marche est photographe

Il s'appelle Martin Argyroglo.

Je cite notre cher Vingtras :

"La foule inombrable de ce dimanche n'est donc pas un "rassemblement citoyen" (comme le prétendent certains analystes) mais une manifestation sociétale.

D'où la force incoercible de son unanimité."

"Ce grand cœur qui battait hier" (Monica M) ce cœur "mot dont il va falloir réapprendre les sens"(François Périgny) je crois que Martin Argyroglo a su l'entendre et le voir et le peindre avec force et justesse dans cette image magnifique.

 © Martin Argyroglo © Martin Argyroglo

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.