Virgil Brill
Rêveur d'images
Abonné·e de Mediapart

53 Billets

3 Éditions

Billet de blog 14 mars 2011

Virgil Brill
Rêveur d'images
Abonné·e de Mediapart

HONTE AUX ÉCOLOGISTES (ÉLOGE DE LA DÉCENCE)

Virgil Brill
Rêveur d'images
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Il vient de se produire un scandale majeur.
Par chance nous avons Jean-François Copé. Cet homme politique dont nous sommes tous fiers en impose par sa stature de véritable homme d'État. Fidèle à la haute idée qu'il se fait de sa mission, il veille en permanence à l'essentiel. Il a donc identifié le Mal avec cette acuité de jugement qui distingue de la masse les authentiques meneurs d'hommes. Puis, n'écoutant que son courage et son sens des responsabilités, il a su prononcer les paroles qui s'imposaient.
En effet depuis des lustres les écologistes essaient d'attirer l'attention sur l'épée de Damoclès qui menace l'humanité avec la prolifération du nucléaire civil. Ils disent : et si ?
Et si un avion… Et si une inondation… Et si un tremblement de terre…
C'est connu, ces gens là sont contre le Progrès et ils ont peur de leur ombre. Heureusement que dans le corps politique comme dans celui de la technoscience il y a des gens sérieux qui ne s'en laissent pas conter. Autrement il aurait fallu réfléchir et travailler à une autre (à des autres !) façon de produire de l'énergie, peut-être même à d'autres façons de vivre. Et on rigolerait moins au Japon en ce moment. On aurait juste un tremblement de terre et un raz-de-marée de première grandeur pour se distraire. Alors que là ils ont en plus pour le même prix un rappel d'un des grands moments de leur Histoire, vous savez, août 1945… Chacun sait combien les Japonais sont attachés à leurs traditions, je suis sûr qu'ils sont ravis.

C'est là que les écologistes font une entrée en scène extrêmement choquante. Sans la moindre décence, ils profitent de l'occasion, comme l'a si bien souligné monsieur Copé, pour réaffirmer la nécessité de sortir du nucléaire. Je vous demande un peu ! Quel culot et quel manque de tact ! Bien vu, monsieur. Vous avez su river leur clou à ces opportunistes sans principes. Nous sommes rassurés : alors que notre bien-aimé Président part complètement en quenouille, la relève est assurée. Nous pourrons donc continuer à donner au monde des leçons de bienséance. A l'image des marchés***, comme on dit pudiquement, qui sont en train d'enfoncer courageusement le Japon avec un sens de la solidarité humaine qui force l'admiration. Heureusement qu'on sait que le capitalisme et l'hyper libéralisme (le marchéisme, comme dit Jacques Généreux) sont les modes les très plus supérieurs de l'organisation humaine, pour m'exprimer dans un style présidentiel…
*** Pourquoi ne pas appeler les choses par leur nom ? Spéculateurs, agioteurs, requins de la finance…

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica