Virginie Guiraudon
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

2 Éditions

Billet de blog 25 juin 2008

Roms et sans papiers : Italie 2, France -1

Je vous la fais courte. Brève d’Italie. L’Italie de Berlusconi. L’Italie pays qui accueille de nombreux immigrants et cherche à se débarrasser de nombreux Roms. Berlusconi et les membres de sa coalition qui eux ont été élu après une campagne axée sur la sécurité et les Roms.

Virginie Guiraudon
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je vous la fais courte. Brève d’Italie. L’Italie de Berlusconi. L’Italie pays qui accueille de nombreux immigrants et cherche à se débarrasser de nombreux Roms. Berlusconi et les membres de sa coalition qui eux ont été élu après une campagne axée sur la sécurité et les Roms.

Cette brève traite de l’intervention de Roberto Maroni, le ministre de l’Intérieur italien, devant le comité des affaires institutionnelles de la Chambre des Députés. Pour plus de détails (et pour ceux qui ne me croient pas), lire l’article de La Repubblica :

Les deux points débattus l’ont été ou le sont en France et de surcroît sont régis (normalement…) par le droit européen :

  • 1)les Roms en Italie sont donc une priorité du nouveau gouvernement Berlusconi.Déclaration de Maroni : les empreintes digitales de tous les Roms y compris des « piccoli » enfin des mineurs seront prises et enregistrés par les forces de sécurité. On pourra ainsi déterminer qu a vocation à rester ou pas. Vous avez déjà entendu cela quelque part ? Oui et non. Les empreintes digitales, c’est l’obsession du moment.Sans parler des tests ADN. Mai là il s’agit bien des minorités ethniques soit locales soit européennes mais en tout cas dont il est difficile de dire qu’elles soit extracommunautaires comme on dit en Italie. Pour les juristes et citoyens informés, c’est contraire à la libre circulation des personnes (même restreinte pour les citoyens des nouveaux Etats membres de l’Europe centrale ou de l’Est), à l’article 13 du traité de l’Union européenne qui protège les Roms et autres minorités ethniques contre les discriminations fondées sur leur origine, et sans doute à l’article 14 de la Convention européenne des droits de l’Homme. Pour ceux qui ont oublié, cette Convention fit signée après guerre et après le régime nazi qui justement visa les Roms.

2)la régularisation des sans papiers. L’Italie a imité le modèle français d’après-guerre (ils arrivent et après on leur donne des papiers) dans un contexte démographique morose. Il y a comme on dit en France des secteurs « tendus » : la garde des enfants, des personnes âgées, le ménage, la construction. Ainsi le gouvernement Berlusconi qui veut criminaliser l’immigration irrégulière (en faire un délit) a un moment sous-entendu que les travailleurs/euses dans ces secteurs ne seraient pas expulsés mais régularisés. Maroni aujourd’hui déclare : "Chi è entrato clandestinamente in Italia è clandestino, punto e basta" et "o sei regolare o sei irregolare, non c'è un modo per sanare i giusti e mandare indietro gli ingiusti". Il s’oppose au cas par cas en déclarant tout le monde illégal y compris les « badanti » ces femmes qui gardent des vieilles personnes chez elles 24/24. Comme avec la Présidence Sarkozy, on refuse le cas par cas avec des « arguments de gauche » et de justice ; pourquoi dit Maroni donner des papiers à celle qui s’occupe d’une dame de 70 ans ou à un ouvrier du bâtiment avec trois enfants mais pas à celle qui s’occupe d’une femme de 69 ans.

Il ne faut pas négliger ces drôles d’échange horizontaux entre pays européens. Ils sont aussi importants que les lois européennes et en tout cas donnent le ton des lois européennes à venir. Berlusconi interprète Hortefeux sue les Roms, Maroni le corrigeà la baisse sur les sans papiers travailleurs… en tout cas, il faudrait qu’un jour les citoyens et les militants s’intéressent à ce qui se passe hors de nos frontières car c’est aussi là que l’Europe se fait. Lecteurs, encore un effort pour être européen.

 

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Fraude fiscale : la procédure opaque qui permet aux grandes entreprises de négocier
McDonald’s, Kering, Google, Amazon, L’Oréal… Le règlement d’ensemble est une procédure opaque, sans base légale, qui permet aux grandes entreprises de négocier avec le fisc leurs redressements. Un rapport exigé par le Parlement et que publie Mediapart permet de constater que l’an dernier, le rabais accordé en 2021 a dépassé le milliard d’euros.
par Pierre Januel
Journal
Cac 40 : les profiteurs de crises
Jamais les groupes du CAC 40 n’ont gagné autant d’argent. Au premier semestre, leurs résultats s’élèvent à 81,3 milliards d’euros, en hausse de 34 % sur un an. Les grands groupes, et pas seulement ceux du luxe, ont appris le bénéfice de la rareté et des positions dominantes pour imposer des hausses de prix spectaculaires. Le capitalisme de rente a de beaux jours devant lui.
par Martine Orange
Journal — Livres
Le dernier secret des manuscrits retrouvés de Louis-Ferdinand Céline
Il y a un an, le critique de théâtre Jean-Pierre Thibaudat confirmait dans un billet de blog de Mediapart avoir été le destinataire de textes disparus de l’écrivain antisémite Louis-Ferdinand Céline. Aujourd’hui, toujours dans le Club de Mediapart, il revient sur cette histoire et le secret qui l’entourait encore. « Le temps est venu de dévoiler les choses pour permettre un apaisement général », estime-t-il, révélant que les documents lui avaient été remis par la famille du résistant Yvon Morandat, qui les avait conservés.
par Sabrina Kassa
Journal
Le député Sacha Houlié relance le débat sur le droit de vote des étrangers
Le député Renaissance (ex-LREM) a déposé, début août, une proposition de loi visant à accorder le droit de vote aux étrangers aux élections municipales. Un très « long serpent de mer », puisque le débat, ouvert en France il y a quarante ans, n’a jamais abouti.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Décret GPS, hypocrisie et renoncements d'une mesurette pour le climat
Au cœur d'un été marqué par une sécheresse, des chaleurs et des incendies historiques, le gouvernement publie un décret feignant de contraindre les entreprises du numérique dans la lutte contre le réchauffement climatique. Mais ce n'est là qu'une vaste hypocrisie cachant mal les renoncements à prendre des mesures contraignantes.
par Helloat Sylvain
Billet de blog
L’eau dans une France bientôt subaride
La France subaride ? Nos ancêtres auraient évoqué l’Algérie. Aujourd’hui, le Sud de la France vit avec une aridité et des températures qui sont celles du Sahara. Heureusement, quelques jours par an. Mais demain ? Le gouvernement en fait-il assez ? (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet d’édition
Canicula, étoile chien
Si la canicule n’a aucun rapport avec les canidés, ce mot vient du latin Canicula, petite chienne. Canicula, autre nom que les astronomes donnaient à Sirius, étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien. Pour les Grecs, le temps le plus chaud de l’année commençait au lever de Sirius, l’étoile chien qui, au solstice d’été, poursuit la course du soleil .
par vent d'autan
Billet d’édition
Les guerriers de l'ombre
« Je crois que la planète va pas tenir longtemps, en fait. Que le dérèglement climatique ne me permettra pas de finir ma vie comme elle aurait dû. J’espère juste que je pourrai avoir un p’tit bout de vie normale, comme les autres avant ». Alors lorsque j'entends prononcer ces paroles de ma fille, une énorme, incroyable, faramineuse rage me terrasse. « Au moins, j’aurais vécu des trucs bien. J’ai réussi à vaincre ma maladie, c’est énorme déjà ».
par Andreleo1871