Une nouvelle équipe est née : le Rugby Club Virtuel de Vichy Gérard Dufau*

Flight of the bumblebee / Le vol du bourdon - Rimsky-Korsakov / C.WILL © C.WILL
Flight of the bumblebee / Le vol du bourdon - Rimsky-Korsakov / C.WILL © C.WILL

1940-2010 : voilà 70 ans que cela dure !

Les médias, les hommes politiques et même les historiens ne peuvent s'empêcher de dire "Le régime de Vichy" - et pire que tout : "Vichy" tout court - pour désigner le gouvernement du maréchal Pétain qui, entre le 10 Juillet 1940 et le 20 Août 1944, était à la tête de l'état français(son intitulé officiel) !

Cette facilité de langage est inacceptable.

Le nom de la ville de Vichy est ainsi sans cesse traîné dans la boue, toujours employé de manière inexacte et dans sa connotation la plus négative : la ville est quasiment assimilée au fascisme.

C'est une véritable injure à l'encontre de ses habitants qui ont été, et sont encore, les premières victimes de l'installation, de force, du gouvernement dans leur ville, en raison de ses atouts logistiques.

A l'heure où les stigmatisations sont partout condamnées, il est temps de rappeler la réalité historique pour mettre fin à cet amalgame déshonorant entre une ville et un régime.

Vichy a droit à un minimum d'objectivité et de respect.

Merci par avance...

Un exemple de dyanmisme...

Vichy capitale des sports

Vichy est une ville sportive par sa trentaine de clubs dont certains remontent au XIXe siècle, comme le Club d'aviron fondé en 1892. Tous les sports, individuels ou collectifs, sont représentés et parfois regroupés sous la bannière de la communauté d'agglomérations (ainsi le VVAN en natation suite au DVB).

Le RCV rugby, créé en 1905, a été longtemps le plus remarqué, classé dans les seize meilleurs clubs français pendant 30 ans jusqu'en 1975.

Le club phare de Vichy (et de toute la région) est aujourd'hui la Jeanne d'Arc de Vichy en basket.
La JAV, premier club français finaliste d'une coupe d'Europe (en 1970), arrive à se maintenir et briller dans le Top Ten national, en dépit d'un des plus faibles budgets de Pro A.

Son stade au COS (Palais des Sports Pierre Coulon, depuis 1974 avec capacité doublée en 2002, fait le plein les samedis dans une ambiance indescriptible, au point que Vichy a été élue en 2010 Meilleur public de France.


Vichy organise de nombreuses compétitions nationales et internationales.
A titre d'exemples, au cours de l'été 2010 :

- Coupe du monde de courses en ligne de Canoë-kayak (350 athlètes de 45 nations), du 7 au 9 mai

- Championnat de France cadets et juniors d'aviron, également sur le plan d'eau, du 2 au 4 juillet

- Championnat de France de parachutisme, à l'aéroport de Charmeil, du 19 au 22 août

- Tournoi international de pétanque à Bellerive (4 000 participants), du 9 au 14 juillet

- Grande Semaine internationale de golf au Sporting (à Bellerive), du 9 au 15 août

- Trophée national de tennis, avec les 64 meilleurs jeunes âgés de 10 ans, du 9 au 13 juin

- Tournoi national de tennis des Seniors +, au sporting, du 22 au 28 août.

De plus le champion olympique américain Mickaël Phelps s'est entraîné au stade aquatique de Bellerive, du 29 juin au 2 juillet. Il reviendra à Vichy en juin 2012, pour la préparation des USA aux JO de Londres.

(Source : Alain Carteret "Régime de Vichy ça suffit !" Editeur Alain Carteret a.carteret@wanadoo.fr http://pagesperso-orange.fr/carteret ISBN 978-2-9516948-6-6)

 

Dans l'esprit du billet : http://blogs.mediapart.fr/blog/albinos/090311/il-faut-plus-qu-un-murmure-pour-abattre-les-murs , j'ai souhaité reprendre une thématique que j'ai souvent exposé dans mes billets, à savoir le triomphe de la Proposition de loi Enregistrée à la Présidence de l'Assemblée nationale le 26 mars 2003 et le 13 février 2003 visant à substituer, dans les communications publiques invoquant la période de l'État français, aux références à la ville de Vichy, l'appellation « dictature de Pétain ». http://www.assemblee-nationale.fr/12/propositions/pion0729.asp

Cette démarche initié par Gérard Charasse, Député depuis le 1er Juin 1997 de la 4ème circonscription de l'Allier, Vice-président du conseil général de l'Allier du 29 Mars 1998 au 18 mars 2001, Membre du Conseil Général de l'Allier du 19 Mars 2001 au 28 Mars 2004 et depuis le 29 Mars 2004 Membre du conseil Général de l'Allier, réélu au 2ème tour des dernières élections cantonales, est ressentie et semble être ressentie par de nombreux habitants de la ville de Vichy comme une urgence absolue témoignée, également par Alain Carteret auteur du livre "Régime de Vichy, ça suffit !" : novembre 2010 http://carteret.pagesperso-orange.fr/ Pour info :

Alain Carteret (23 juin 1946 à Vichy en France - ) Diplômé de Sciences-Po Paris, historien, spécialiste de l’histoire de la ville de Vichy (Allier), licencié en droit et diplômé de Sciences Po Paris (1971), il débute sa carrière à l’Université de Clermont-Ferrand, puis entre dans le privé (Manurhin et Roux Expertises).puis il reprend, en 1992, une société de formation informatique à Vichy.

En 1999, il crée le premier site Internet, constamment tenu à jour, sur la station thermale de Vichy. Depuis 2001, il a publié plusieurs livres sur sa ville natale, s’attachant à en évoquer tous les aspects : histoire depuis l’origine, politique, économie, culture et sports.

Pur Vichyssois, il estime aujourd'hui indispensable d'exprimer un certain nombre de vérités sur les années noires que la ville a subies de 1940 à 1944 voir son livre 3régime de Vichy ça suffit ! ISBN 978-2-9516948-6-6 Editeur Alain Carteret

Selon la terminologie déjà utilisée dans notre "Association Sportive Il faut plus qu'un murmure pour abattre les murs", je conserve le poste de bourdon de mêlée http://www.youtube.com/watch?v=5LGYGxtozgg les postes de pilier gauche et droit étant tenus par Dominique Dutilloy et Anido Mirolo dont nous avons tous déjà pu apprécier les talents de journalistes professionnels au sein de ce club.

Les règles de cette nouvelle équipe sont celles en vigueur dans le monde du rugby à savoir : http://www.webchercheurs.com/34/370-fr-regles-rugby-a-xv-15.html (document aimablement fourni par notre ex membre club Médiapart livia vincent)

Pour info, la figure emblématique de notre Rugby Club Virtuel de Vichy :

Zézé DUFAU

Figure symbolique du RCV rugby

 

image061.jpg

Sa stèle a été inaugurée
au stade municipal de Vichy
le samedi 16 avril 2005
en présence de nombreux internationaux

 

Le 4 juillet 2002 est endeuillé par le décès de Gérard Dufau. Un vibrant hommage est rendu à Zézé le 9 juillet 2002 par Jean-Luc Safin, en l’église Saint-Louis pleine à craquer. Une association des Amis de Gérard Dufau, constituée le 15 mai 2003 sous la présidence de Christian Le Huérou (également président du Comité d’Allier de rugby), demande que le nom de Gérard Dufau soit donné au stade municipal. La mairie fait la sourde oreille à cette légitime requête, contrairement à Brive qui a donné au Stadium le nom de Domenech dès son décès le 21 septembre 2003. Elle ne consent à donner le nom de Gérard Dufau qu’à la nouvelle tribune : le 16 avril 2005, lors de l’inauguration prévue du buste de Zézé (sculpté par Jean-Pierre Perrin, de Varennes).

Quatre autres « anciens » du RCV rugby ont disparu en 2003 : Marcel Dobis, Pierrot Marmayou (13 juin), Pierre Barriquand (2 septembre) et Guy Pointut (31 octobre). Daniel Thomas, le seconde ligne puis grand pilier du RCV entre 1963 et 1972, est décédé le 22 novembre 2007. Gervais Coutière, le capitaine de la décennie 1965-1975, est décédé le 10 février 2009 à 69 ans (né le 3 décembre 1939). Le talonneur Peter Gruber, autre ancien joueur de Zézé, est décédé le 10 octobre 2009.

Une association des « Amis de Gérard Dufau » a été créée en avril 2003 par Christian Le Huérou.

Elle est soutenue par Denis Lalanne, Denis Tillinac, Jo Maso, P. Villepreux et Jean-Marc Lhermet.

Son premier objectif est que son nom soit donné au Stade municipal de Vichy.

Le stade municipal n’a en fait pas de nom, puisque, seule, la piste vélodrome
avait reçu le nom de Darragon par délibération n° 13 du 10 juillet 1936.
Brive a donné le nom d’Amédée Domenech au Stadium après son décès en septembre 2003.

Une stèle en bronze de Gérard Dufau est déposée dans l’enceinte du stade le 16 avril 2005.

Une centaine d’anciens joueurs étaient présents et se sont retrouvés au restaurant du golf.

Une nouvelle réunion a eu lieu le 17 juin 2006 à l’occasion de la Coupe du monde des moins de 21 ans.

Elle permettra, après un repas à L’Athénée, de voir deux matches au stade municipal.

 

Pour adhérer à l’association, prendre contact avec le président Le Huérou :

Christian Le Huérou : 42, rue de Vichy - 03300 Creuzier-le-Vieux - Tél. 04 70 31 08 68.

Une plaquette de 20 pages est retournée aux souscripteurs qui veulent honorer sa mémoire.

 

*****

« Zézé » a été 38 fois international (demi de mêlée) du 1er janvier 1948 à 1957 (arrivée à Vichy).

Il a été six fois capitaine de l’équipe de France du 14 janvier 1956 au 19 mai 1957 (dernier match)

Son premier capitanat, le 14 janvier 1956 contre l’écosse, à Murrayfield (France battue 12 à 0)
(où il joue avec trois autres Vichyssois : Domenech, Guy Stener et Jeannot Carrère : 1res sélections)
l’avait marqué : pluie, froid, boue, ballon glissant, pack bousculé, mis KO par Mac Gregor, défaite !

Son autre mauvais souvenir est son dernier Tournoi, en 1957 où la France perd ses 4 matches.

Avec l’équipe de France, Gérard Dufau est le premier vainqueur :

  • de l’Australie : 14 janvier 1948, à Colombes (victoire 13 à 6), pour son 2e match
  • de l’Angleterre à Twickenham : 24 février 1951 (victoire 11 à 3 - Exploit renouvelé en 1955)
  • des All Blacks : 27 février 1954, à Colombes (victoire 3 à 0, essai de Jean Prat)
  • du Tournoi des V Nations : 1954 (à égalité, et encore en 1955).

Après ses débuts à Dax, il joue douze ans au Racing (RCF Paris), de 1945 à 1957.

Il joue (perd) deux finales du championnat de France : en 1950 (Castres) et 1957 (Lourdes).

Il a été l’initiateur et le maître de la « passe plongeante » à la sortie de la balle en mêlée.

Entraîneur-joueur du RCV rugby, il conduit Vichy à deux ¼ de finales, en 1960 et en 1961.

Entraîneur de l’ASM en 1975, il conduit Clermont en finale du championnat le 20 mai 1978.

 

Gérard Dufau reprend le management du RCV rugby en 1980 pour trois ans, puis conseille le club.

Professeur d’éducation physique, il prend sa retraite en 1984 et choisit de rester vivre à Vichy.

Devenu grand amateur de golf, Zézé décède subitement le 4 juillet 2002, à l’âge de 77 ans.

Son beau-fils Jean-Pierre Coinchon (né en 1944) est décédé d’un cancer début février 2007.

 

Gérard Dufau laissera toujours à tous le souvenir d’un joueur félin, d’un fin tacticien,
d’un meneur d’hommes incomparable,
d’un accent charmant et d’un petit sourire en coin plein de malice.

(Vichy Deux millénaires, page 128 - Alain Carteret 2003)

 

* Gérard Dufau (dit Zézé) (né le 27 août 1924 à Dax ( Landes ) et mort le 4 juillet 2002 à Vichy ( Allier ), était un joueur français de rugby à XV de 1,72 m pour 66 kg, ayant occupé le poste de demi de mêlée à l'US Dax puis au Racing club de France, ainsi qu'en sélection nationale où il aura été présent durant une dizaine d’années.

Biographie

Gérard Dufau ne fut pas de la saison enfin victorieuse du Racing en finale (en 1959), ayant été transféré au RC Vichy courant 1957, ville où il deviendra professeur d’éducation physique, tout en jouant à son poste de prédilection jusqu'en 1962.

Il fut aussi l’entraîneur de l'équipe de la ville d’eau durant 18 ans, de 1958 à 1975 (et son capitaine durant toute sa période de joueur).

Palmarès


 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.