Vivre est un village
Consultant en système d'information honoraire
Abonné·e de Mediapart

653 Billets

6 Éditions

Billet de blog 29 juin 2022

Linden Blossom : « PRENDRE FEU SANS CRI »

« PRENDRE FEU SANS CRI » Ou L’Art de s’affranchir de la matière Le design fonctionnel de « Blossom » est inspiré de la façon dont un bourgeon s’épanouit en fleur.

Vivre est un village
Consultant en système d'information honoraire
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  • « PRENDRE FEU SANS CRI »

    Ou

    L’Art de s’affranchir de la matière

    Le design fonctionnel de « Blossom » est inspiré de la façon dont un

    bourgeon s’épanouit en fleur.

    C’est l’illustration d’une trajectoire qui, à partir du

    « Premier mouvement de l’Immobile » ( Scelsi ) va nous conduire de la

    lévitation acoustique à l’Assomption Cosmique.

    Cette trajectoire nous décrit l’exercice exigeant d’une discrimination

    consistant à séparer le « Moi » du « Soi », erreur dénoncée dans

    l’Advaita Vedanta sous le nom d’adhyasa ou: surimposition.

    En occident des phares nous ont éclairés. Poètes et philosophes ont

    balisé la voie que certains scientifiques ont validé.

    Après Shakeaspeare, Goethe ou Hugo en passant par Rudolf Steiner

    Et plus près de nous Bergson et C.G. Jung, ce sont les plus éminents

    scientifiques d’Einstein à P. Guillemant dans la mouvance de Penrose

    avec en colloque spectral les plus brillants physiciens de W.Heisenberg,

    Godël, Pauli, Bohr ou Boltzmann.

    Ainsi lorsque Jung nous affirme que la mort n’est pas réduite à l’Espace

    Temps il anticipe la théorie de la « Conscience Intuitive Extraneuronale »

    De J.J.Charbonier.

    À l’heure actuelle nous savons que le « Moi » n’est pas le « Soi » qui lui

    est irréductible à la science.

  • 2

    C’est la Conscience qui crée la matière.

    Elle est un système d’informations immatérielles

    Et l’Espace et le Temps n’existent pas ( P.Guillemant ).

    Et le bug le plus vertigineux ce sont les ondes gravitationnelles !

    L’espace est en vibrations et non matérielles ! Ce sont des vibrations du

    « Vide »qui est non local, troué, pixellisé etc ! Donc nos devons plutôt

    dire que nous sommes embarqués dans une réalité et c’est notre

    conscience qui fabrique la notion d’espace.

    Quant à l’âme c’est le véhicule immatériel de la conscience.

    C’est un système d’informations de quatre propriétés :

    1 : immatérielles. Elles ne sont pas sujettes à une évolution mécanique :

    l’âme évolue « hors du temps ».

    C’est une expérience que j’ai vécue à Ravello lors de mon adolescence

    et au cours de laquelle me sont « tombés du ciel » ces vers :

    « où vogue éclose

    La pure essence de chaque chose,

    Les fleurs, la mer, le ciel

    Tout psalmodiait l’espoir d’un « Éternel Instant » !

    Ce voyage astral où arrachée à la matière je rencontrai sans le savoir

    L’ « Âme » de R. Wagner composant son opéra testament : « Parsifal ».

    Evoquant cet exercice initiatique pratiqué par le héros sous la guidance

    de Klingsor.

    3 l’âme est capable d’assurer la vie du corps : c’est un système qui nous

    permet d’évacuer un excès d’entropie.

    On peut l’appeler : énergie vitale.

    4 : comme ces informations sont « quantiques » elles ne subissent pas

    le passage du temps !

    Et donc, l’âme survit à la mort. Ce qui explique mon voyage hors de la

    matière.

    Les neutrinos immatériels ( Ghost particles) sont nos anges gardiens et

    ils ont une intention. (M. Cassé).

    Ces éclaireurs nous guident pour aiguiser notre regard et donc notre

    conscience !

  • 3

    Le regard quantique ou esprit est :

    « L’outil qui nous permet de sentir le rapport avec le nouveau type de

    réalité que çà implique ».

    Cet outil ce sont mes antennes qui me permettent de « capter » ces

    « Métric mystic Modulations » que les Sages d’Orient appellent

    « Musique muette » et nous « Musica Callada » !

    Qui est celle des Sénoufos du Mali lors de leur « Danse de la panthère »

    Ou des rituels des peuples racines depuis les Dogons jusqu’aux

    chamanes de nos frères « Achuars » d’Amazonie.

    Ces antennes nous hissent au plus haut niveau de conscience que

    Rabelais avait défini comme » À Plus Hault Sens ».

    Ainsi ce Haiku :

    « Nos saisons à venir sommeillent

    Tranquilles colombes qu’un Éveil en suspend

    Au front du grand voyage

    Pose en diadème ».

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique du Nord
Dans le Wyoming, qui sauvera Liz Cheney, la républicaine anti-Trump ?
S’enfoncer dans les délires de Donald Trump ou reconduire son opposante numéro 1 au sein de son parti ? Une certaine idée de la démocratie américaine se joue mardi 16 août dans les primaires républicaines de l’« État des cow-boys ».
par Alexis Buisson
Journal — Migrations
Les réfugiés afghans refusent que leur pays tombe dans l’oubli
Après la chute de Kaboul, le 15 août 2021, quelque 2 600 Afghans ont été évacués vers la France via des vols de rapatriement. Mediapart donne la parole à celles et ceux qui tentent de se reconstruire, loin de leur pays et de leur proches, qu’ils savent meurtris.
par Nejma Brahim
Journal
Prostitution : le torchon brûle entre écologistes et associations
Depuis plusieurs jours, une querelle oppose des associations LGBTQI+ et Raphaëlle Rémy-Leleu, élue EELV de Paris. Les premières reprochent vertement à la seconde ses positions sur le travail du sexe. L’écologiste dénonce un « harcèlement » injuste.
par James Gregoire
Journal — Écologie
Ne pas perdre une goutte d’eau, le combat de Lyon et de sa région
Dans le département du Rhône, parmi les plus touchés par les canicules, retenir et économiser l’eau devient urgent. La bataille se joue mètre cube après mètre cube, de la déconnexion des réseaux d’assainissement à la rénovation des trottoirs, de l’arrosage des jardins aux prélèvements par les gros industriels.
par Mathieu Périsse (We Report)

La sélection du Club

Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Une déflagration mondiale (3/9)
La veuve de Céline disparue, délivré de mon secret, l’heure était venue de rendre publique l’existence du trésor et d’en informer les héritiers… qui m’accusèrent de recel.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - Oscar Rosembly (4/9)
Depuis longtemps les « céliniens » cherchaient les documents et manuscrits laissés rue Girardon par Céline en juin 1944. Beaucoup croyaient avoir trouvé la bonne personne en un certain Oscar Rosembly. Un coupable idéal.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La révélation (1/9)
Comment, par les hasards conjugués de l’Histoire et de l’amitié, je me retrouve devant un tombereau de documents laissés par Céline dans son appartement de la rue Girardon en juin 1944. Et ce qui s’ensuivit.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
Céline, le trésor retrouvé - La piste Morandat (5/9)
Dans ses lettres, Céline accuse Yvon Morandat d’avoir « volé » ses manuscrits. Morandat ne les a pas volés, mais préservés. Contacté à son retour en France par ce grand résistant, le collaborateur et antisémite Céline ne donne pas suite. Cela écornerait sa position victimaire. Alors Morandat met tous les documents dans une malle, laquelle, des dizaines d’années plus tard, me sera confiée.
par jean-pierre thibaudat