Avant l'automobile, Elisée Reclus compose un tableau politique de la nature

« Les Alpes comme le boulevard de la liberté » : ainsi Élisée Reclus conclut-il, à 36 ans, cet essai paru en 1866. Il n’est pas encore le géographe universel, libertaire et exilé que l’on connaît. Il s’est formé jusqu’alors par le voyage, les lectures et l’écriture.

https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/110819/avant-la-revolution-automobile-elisee-reclus-compose-un-tableau-politique-de-la-nature

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.