plaisir des uns, douleur des autres

il y a une semaine,la grippe aviaire a fait à nouveau parler d'elle et l'article de Médiapart a suscité des commentaires dont un m'a fait bondir. particulièrement en cette période synonyme de de plaisir pour les humains et de tant de souffrance animale pour l'assouvir.

je vous le livre donc ici avec ma réponse.

le foie gras du sud-ouest, c'est juste incontournable !

si c'est "incontournable", je vous enjoins à aller acheter des canards ou oies au choix et pendant 18 jours vous aller les forcer à avaler du maïs à haute dose, en rajoutant les 4 derniers jours  une cuillère à café d'eau de vie pour fixer la graisse, vous allez les voir souffrir tandis que la cyrhose gagnera l'intégralité de leur foie, vous verrez la peur dans leurs yeux et vous entendrez leurs cris d'angoisse tandis qu'ils vous verront approcher tous les jours avec votre instrument de leur torture, votre entonnoir avec lequel vous allez leur ecorcher le gosier pour leur faire avaler votre grain de  force, puis à la fin de ces 3 semaines d'horreur pour eux vous allez les égorger, plumer, vider, dépecer et récupérer votre précieux foie si "incontournable".

si vous êtes capables d'assumer tout cela et de rester désireux d'en manger, je vous souhaite bon appetit, sinon vous n'êtes qu'un consommateur complice d'un massacre par procuration.

si vous avez un tant soi peu d'empathie pour le reste du monde vivant, vous choisirez de boycottez ce résultat d'une souffrance innommable.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.