La gestion de la France est un Barnum le cirque continue.

Trois fois plus de personnes testées au covid 19 en Espagne qu'en France, c'est logique non ?

Dès le 10 Mars, j'avais soulevé la question des lits de réanimation et des respirateurs. Ce que je ne savais pas à l'époque, c'est la gravité de cette procédure qui représente un risuqe létal très élevé.

J'ai pesté contre l'absence de masque et la mascarade gouvernementale sur l'utilité du masque. Le médecin Ministre Véran devrait quitter la politique après cette pandémie, il est à l'image du pire dans la politique, l'absence de courage de dire les choses.

L'on déconfine depuis quelques jours, mais les tests ne suivent pas, la France n'a été capable jusqu'à présent que de faire 3 fois moins de tests par habitants que l'Espagne.

L'on n'a pas d'idée précise du nombre de français qui ont été touchés par le virus. L'on déclare 180.000 cas, l'on sait que c'est absurde mais l'on poursuit dans l'ignorance.

La réponse sanitaire du confinement est une marque de la crise de ce pays. De ce mal être qui traverse tant de gens dont la plupart ne sont pas dans la misère. Avions nous besoin d'une réponse policière à ce confinement ? Pourquoi n'avons nous pas dès les premiers jours fabriqués des masques en tissu ? 

Nos dirigeants ont de fait peur de nous et nous considèrent comme des enfants pour qu'eux mêmes n'aient pas à se comporter comme des adultes.

Qu'un Ministre de l'Intérieur nous donne des leçons puis se laisse photographier dans une atmosphère confinée, sans distantiation et qu'il ne soit pas démissionner sur le champ est une faute politique.

Que le Premier Ministre veuille donner des leçons devant la représentation nationale, nous faisant croire qu'il en sait long pour nous faire taire est juste affligeant.

Que le Porte-Parole du Gouvernement explique qu'elle ne sait pas porter un masque et qu'en conséquence c'est inutile, c'est le degré zéro de l'intelligence dont nous avons besoin.

Le refus d'ouvrir les Parcs et Jardins à Paris est une punition de plus pour les parisiens qui n'avaient pas de résidence secondaire, mais bon ils voudraient mal voter pour Anne Hidalgo.

Au lieu d'interdire il aurait fallu établir des règles, les expliquer et les tenir. Si l'on a eu un affolant week-end dans les Parcs parisiens juste avant le confinement c'est juste la conséquence d'explications insuffisantes, et au lieu de la pédagogie , la trique, cela me rappelle les années 50/60.

La tendance à la logique répressive est également flagrante sur les chaines infos. La caricature absolue de la délation et de la logique sécuritaire la plus droitière. La Canal St-Martin n'a fait l'objet d'aucune attention des pouvoirs publics, il était pourtant évident que cela se produirait, n'était il pas possible de mettre des lignes séparatrices ? de dmander aux gamins de s'écarter ? de constater de la nécessité de rouvrir les Parcs et Jardins d'une des cités les plus denses du Monde.

C'est un peu comme l'accès aux plages, l'on a interdit avant de policer. L'on avait les privilégiés résidents secondaires, les habitants du cru, rien à faire, tout le monde puni.

Dans les autres pays, l'on a expliqué les distances et l'on a controlé puis menacé, et le bon sens c'est installé de lui même en quelques jours.

Les fonctions régaliennes doivent se limiter à l'utilité publique, en France, l'utilité publique sur tout le spectre politique c'est une dictature du bien, décidé par le pouvoir qui a obtenu pour le temps d'un mandat un pouvoir, obtenu avec 50% des voix exprimées, dans le cadre de l'application d'un programme c'est nécessaire, dans celui du hasard et de tatonnement c'est tout différent.

La Cour de Justice de la République, les tribunaux correctionnels vont être bien occupés pour les prochaines années ... la fonction publique déficiente restera en place (celle qui a mise en oeuvre les politiques de santé, le passage en force par le non respect du droit de grève pour les personnels hospitaliers). Tient au fait, Mme Buzyn est elle toujours en campagne ? 

L'industrie pharmaceutique a imposé son univers d'analyse clinique, nous n'avons vu personne se réinventer pour travailler différemment, prendre en compte le niveau d'urgence. Les médecins se sont écharpés pour défendre des thèses, des médicaments au lieu de rester humble. Les épidémiologistes représentent une spécialité qui d'aventure concernait les pays pauvres, bien loin de la médecine libérale. Le système public privé qui cohabite en France a aussi montré ses limites, le public s'est révélé incapable d'intégrer le privé et encore moins la médecine libérale.

Aujourd'hui l'on se réveille avec une situation paradoxale, il faudrait doubler le salaire des infirmières pour se mettre au niveau des autres pays européens. Trois professions, trois fonctions, un infirmier, un professeur des écoles et un gardien de la paix ???? pourquoi des salaires quasi identiques ? pour des recrutements en Master, à Bac plus 3 (voire 4) ou baccalauréat ? Cela montre que l'ordre des priorités suit l'ordre public.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.