Mediapart 2.0 : appel à une réflexion collective sur le devenir du site

Mediapart se présente comme un site d'information rigoureuse et un lieu de résistance, comme le montrent les nombreux appels, les enquêtes... et c'est ce qui fait son succès. Nous y trouvons l'occasion d'affiner notre perception critique du « despotisme doux » qui se cache derrière l’État de droit. L'affaire Bettencourt a donné une nouvelle dimension au site, à tel point qu'on le présente comme un fer de lance de l'anti-sarkozysme.

Mediapart se présente comme un site d'information rigoureuse et un lieu de résistance, comme le montrent les nombreux appels, les enquêtes... et c'est ce qui fait son succès. Nous y trouvons l'occasion d'affiner notre perception critique du « despotisme doux » qui se cache derrière l’État de droit. L'affaire Bettencourt a donné une nouvelle dimension au site, à tel point qu'on le présente comme un fer de lance de l'anti-sarkozysme.

Pourtant, nous sommes nombreux à rester sur notre faim. Aussi bien sur le plan technique qu'éditorial, des progrès sont possibles et nécessaires. L'ergonomie des forums est loin d'être optimale ; la qualité des articles n'est pas toujours à la hauteur des effets d'annonce - certains lecteurs parlent d'autosatisfaction.

Tout le monde sent bien cependant que quelque chose de grand est en train d'émerger. Comment préparer au mieux ce tournant de l'histoire du journal ? Ne serait-il pas logique que les abonnés se concertent sur son devenir, puisqu'ils y participent?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.