Wael MEJRISSI
Abonné·e de Mediapart

429 Billets

0 Édition

Billet de blog 2 déc. 2021

Eric Ciotti au second tour de la primaire LR, il se passe quelque chose en France

La France se zemmourise et nous en avons encore la preuve aujourd'hui. Éric Ciotti vient d'être propulsé au second tour de la primaire des Républicains. Une performance pour celui qu'on disait mort depuis qu'il avait exprimé ses accointances avec Éric Zemmour.

Wael MEJRISSI
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La France se zemmourise et nous en avons encore la preuve aujourd'hui. Éric Ciotti vient d'être propulsé au second tour de la primaire des Républicains. Une performance pour celui qu'on disait mort depuis qu'il avait exprimé ses accointances avec Éric Zemmour.

Éric Ciotti représente l'aile dure de la droite et à ce titre, il est tout à fait compatible avec le corpus idéologique d'Éric Zemmour. La qualification de Ciotti au second tour de la primaire LR est l'illustration d'un pays qui revient doucement mais sûrement à ses relans racistes et xénophobes avec la bonne conscience de défendre le patrimoine historique et culturel de la France. Éric Ciotti résume sa pensée sur le compte de son profil Twitter par la phrase suivante : "pour que la France reste la France". Une ambition exprimée en des termes quasi-identiques à ceux employés par Zemmour dans son clip diffusé hier sur YouTube pour lancer sa candidature à la présidentielle. Pour que la France reste la France se traduit mieux en ces termes : pour que la France ne devienne pas musulmane. Des idées rances qui trouvent un très fort écho chez une grande partie de l'opinion publique désormais. Il est donc vain aujourd'hui de défendre l'universalisme de la France et d'invoquer sa tradition d'accueil et d'ouverture.

Le résultat de la primaire LR est la preuve irréfutable que les discours de haine prolifèrent avec l'assentiment d'une partie très importante, trop importante du corps électoral français. Éric Ciotti ne sera sans doute pas celui que les adhérents et militants LR choisiront pour porter leurs couleurs à la présidentielle mais sa présence au second tour de cette compétition politique est déjà une victoire pour le plus droitier des prétendants à l'investiture LR. Valérie Pécresse, si elle gagne, devra tenir compte de cette droite décomplexée. Ce sera évidemment la condition du rassemblement ce qui condamne le débat d'idée à venir pendant la campagne présidentielle à des thématiques identitaires.

Une véritable errance intellectuelle traverse la France face à tant de signaux négatifs qui plongent sa population dans l'abîme d'une pensée moribonde. Un sursaut humaniste est-il encore possible dans un pays qui pense que sa mauvaise fortune est due à l'islam et aux musulmans? Difficile d'y croire car si les manuels d'histoire sont là pour nous avertir des pièges de l'intolérance, ils ne sont visiblement plus suffisants pour convaincre les partisans d'un radicalisme droitier que ce chemin mène à l'impasse. Les opinions islamophobes et rétrogrades dominant l'espace intellectuel français montrent qu'on ne retient malheureusement pas les enseignements du passé. Hier les juifs, aujourd'hui les musulmans et demain qui sera la cible des attaques de l'establishment médiatique et politique?

Éric Ciotti peut fêter sa victoire car ce soir ce sont bien ses thèses fascistes et racistes qui ont triomphées. Le trio Ciotti-Zemmour-Le Pen rassemble aujourd'hui plus de 50% des électeurs. Il est grand temps de s'inquiéter...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Discriminations
En Haute-Loire, au « pays des Justes » : la rumeur et les cendres
Le village de Saint-Jeures, réputé pour avoir sauvé des juifs pendant la guerre, n’est pas épargné par l’islamophobie. Quand Yassine, un jeune chef d’entreprise à son aise, décide d’y faire construire une maison et d’installer sa famille, les pires bruits se mettent à courir. Jusqu’à l’incendie.
par Lou Syrah
Journal — Extrême droite
Les « VIP » de Villepinte : l’extrême droite et la droite dure en rangs serrés
Parmi les invités du meeting de Villepinte, des responsables identitaires, des anciens d’Ordre nouveau et du Gud et des royalistes côtoient les cathos tradis de La Manif pour tous et les transfuges du RN et de LR. La mouvance identitaire s’apprête à jouer un rôle majeur dans la campagne.
par Karl Laske et Jacques Massey
Journal — Médias
« Le Monde » : Matthieu Pigasse vend la moitié de ses parts à Xavier Niel
Après avoir cédé 49 % de ses parts en 2019 au milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, le banquier en cède à nouveau 49 % au patron de Free, qui devient l’actionnaire dominant du groupe de presse. En situation financière difficile, Matthieu Pigasse ne garde qu’une participation symbolique.
par Laurent Mauduit
Journal — Politique économique
L’inflation relance le débat sur l’augmentation des salaires
Avec le retour de l’inflation, un spectre resurgit dans la sphère économique : la « boucle prix-salaires », qui serait synonyme de chaos. Mais ce récit ancré dans une lecture faussée des années 1970 passe à côté des enjeux et de la réalité.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
La Chimère Populaire
Pourquoi certain·es d'entre nous se sont inscrit·es à la Primaire Populaire et envisagent désormais de ne pas y voter ? Un petit billet en forme de témoignage personnel, mais aussi d'analyse politique sur l'évolution d'un choix électoral - parce que la trajectoire de l'électorat est mouvante, n'en déplaise aux sondages ou aux Cassandre de tous bords.
par Albin Wagener
Billet de blog
Le convivialisme, une force méta-politique
Vu d'ailleurs le convivialisme peut sembler chose bien étrange et hautement improbable. Parmi ses sympathisants, certains s'apprêtent à voter Mélenchon, d'autres Jadot, Taubira ou Hidalgo, d'autres encore Macron... Ce pluralisme atypique peut être interprété de bien des manières différentes. Les idées circulent, le convivialisme joue donc un rôle méta-politique. Par Alain Caillé.
par Les convivialistes
Billet de blog
Et si nous avions des débats constructifs ?
La journée internationale de l'éducation de l'UNESCO, le 24 janvier, est l'occasion de rappeler que les savoirs et expertises de toutes et de tous sont essentiels pour nourrir les conversations démocratiques.
par marie-cecile naves
Billet de blog
Présidentielle : ouvrir la voie à une refondation de la République
La revendication d’une réforme institutionnelle s’est installée, de la droite à la gauche. Celle d’une 6° République est devenue un totem de presque toutes les formations de gauche à l’exception du PS. Ce qu’en a dit samedi Arnaud Montebourg rebat les cartes.
par Paul Alliès