BALKANY, les intouchables de la république

L'opinion publique regarde cette saga Balkany d'un oeil médusé car la désinvolture et l'insouciance de ce couple démontrent de façon limpide qu'ils n'ont strictement rien à craindre de la justice. Ils sont immunisés contre la détention et la condamnation judiciaire et allez savoir même contre un éventuel procès qui ne verra probablement jamais le jour.

Le rapport de deux juges d'instruction a enfin établi des preuves manifestes permettant de renvoyer en correctionnelle le couple Balkany et on peut dire sans être excessif que ce rapport est accablant.
Un système de corruption absolument tentaculaire pour mettre à sac la mairie qu'il dirige depuis 2001.

Mais une chose m'échappe : depuis le temps que les enquêtes se succèdent les unes aux autres pour démontrer les pratiques illégales et immorales du couple Balkany à la mairie de Levallois pour aspirer l'argent des contribuables levalloisiens, rien ne se passe. Un silence assourdissant domine la classe politique, la justice quant à elle traîne des pieds et c'est peu de le dire puisqu'elle n'a fait que révéler ce que Mediapart, Cash Investigations ont mis en lumière depuis très longtemps à base de documents,temoignages et un fastidieux travail d'investigation. En somme, ils ont fait le travail en lieu et place des juges qui, il faut bien reconnaître, n'ont plus aucune efficacité quand il s'agit de poursuivre les puissants.

Mais quels secrets possède ce couple pour que personne ne soit capable de les envoyer en détention? Je n'arrive toujours pas à percer ce mystère si épais d'un couple qui cumule des chefs d'inculpation d'une immense gravité sans passer par la case prison là où d'autres, pour un vol à l'étalage seraient envoyés en comparution immédiate avec à la clef de la prison ferme. Comment comprendre ce pays qui a traversé le siècle des lumières, la Revolution française et dont la justice paraît au mieux complaisante, au pire complice d'un système mafieux à plusieurs têtes.

L'opinion publique regarde cette saga Balkany d'un oeil médusé car la désinvolture et l'insouciance de ce couple démontrent de façon limpide qu'ils n'ont strictement rien à craindre de la justice. Ils sont immunisés contre la détention et la condamnation judiciaire et allez savoir même contre un éventuel procès qui ne verra probablement jamais le jour. Les relais humains et financiers des ces sulfureux personnages sont nombreux, influents à tel point qu'on se demande s'ils ne sont pas intouchables. Ils le sont c'est indéniable mais la question est de savoir pourquoi. Qui les protège? Et pourquoi? Voilà les vrais questions que le commun des citoyens, cest-à-dire nous, nous devons nous poser car l'évidence commande de comprendre que cette situation est parfaitement anormale.

Le nouveau monde, nous disait Emmanuel Macron, naîtra à l'aune de son élection. En matière de justice en tout cas, ce nouveau monde est exactement identique à l'ancien monde. C'est-à-dire une classe politique à l'abri des tracas judiciaires alors que le peuple est lassé de voir ce deux poids deux mesures entre d'un côté le citoyen lambda qui sera traité comme un délinquant pour ne pas avoir payé son RSI à temps et des élus qui détournent l'argent public à souhait à des fin d'enrichissement personnel sans jamais être inquiétés. Le dernier cas en date est celui de Cahuzac qui nous a fait un joli numéro de repenti en nous versant des larmes de crocodile alors qu'il a porté un préjudice irréparable à la parole et l'action publique rien que ça! Des élus qui s'enrichissent, une justice qui ferme les yeux et avec à la clef des acquis sociaux qui fondent comme neige au soleil parce qu'apparemment on dépense un "pognon de dingue" dans les aides sociales, nous dit-on.

Un vrai terrorisme social qui ne dit pas son nom est entrain de sévir dans notre beau pays avec des intouchables qui, au mépris de la déontologie politique crachent à la figure du peuple que nous sommes en s'amusant avec les deniers publics là où nous, pour quelques dizaines d'euros d'impayés au Trésor Public, vous recevez sans delai une mise en demeure avec la menace du déploiement d'un huissier de justice pour recouvrer les sommes dues. Nous ne sommes donc pas tous logés à la même enseigne pour ceux qui en doutent encore. Alors face à une justice ou plutôt une injustice aussi criante au pays de Montesquieu, les élus au plus haut sommet de l'Etat seraient bien avisés, avant de donner des leçons de bonne gouvernance et de démocratie à d'autres pays au motif qu'ils n'ont pas la même culture ni les mêmes us et coutumes que nous de regarder les travers de nos institutions politiques et judiciaires et Dieu sait qu'ils sont nombreux.

Le nom de Balknay suffit à lui seul pour cristalliser ce deni démocratique que nous sommes si prompts à denoncer lorsqu'il s'agit de la Turquie ou de l'Iran pour ne citer qu'eux.
Il ne reste donc plus grand chose de cet héritage français où les mots "liberté égalité fraternité" avaient du sens mais heureusement que la Coupe du Monde est là pour nous interesser à des choses aussi inconséquentes qu'inutiles...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.