L'Autriche refuse l'asile à un Afghan homosexuel car "n'agit pas comme un homosexuel"

L'administration autrichienne a refusé le statut de réfugié à un Afghan et le motif invoqué est surréaliste. Le réfugié en question se dit homosexuel ce qui selon toute logique justifie la demande d'asile quand on connaît un temps soit peu l'Afghanistan. Mais la préfecture de Basse Vienne a expliqué, pour motiver sa décision, que le demandeur d'asile "n'agit pas comme un homosexuel"

L'administration autrichienne a refusé le statut de réfugié à un Afghan et le motif invoqué est surréaliste. Le réfugié en question se dit homosexuel ce qui selon toute logique justifie la demande d'asile quand on connaît un temps soit peu l'Afghanistan. Mais la préfecture de Basse Vienne a expliqué, pour motiver sa décision, que le demandeur d'asile "n'agit pas comme un homosexuel" et son altercation violente avec un autre réfugié aurait fini de concaincre le fonctionnaire en charge du dossier que le réfugié n'est pas homosexuel.

N'y a-t-il pas là stigmatisation de l'homosexualité par un discours de cette nature? Visiblement les homosexuels se comportent d'une manière spécifique qui permettrait de les reconnaître. Ça ne m'a pas sauté aux yeux. Peut-être que s'il avait eu l'air un peu plus éffeminé, qu'il avait bu son café avec son auriculaire levé et qu'il avait des sourcils aminicis, il aurait obtenu son statut de réfugié. S'il y a des lecteurs homosexuels, je serait heureux de savoir quels sont les tics, gestuelles ou comportements particuliers propres à la communauté homosexuelle.

A l'évidence, cette décision vise à débouter comme elle peut le demandeur d'asile qui n'est pas le bienvenu au vu de sa provenance.
Un homosexuel oui mais un musulman non!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.