Maisons de retraite privées : un business florissant et des maltraitances en pagaille

Quelle tristesse de voir autant de maisons de retraite où la maltraitance des personnes âgées est monnaie courante! Le reportage diffusé sur France 2 dans Envoyé Spécial est édifiant. On y apprend que les personnes placées sont laissées livrées à elles-même, agonisantes sans assistance, une toilette approximative voire inexistante. Un tableau effroyable et sordide.

Quelle tristesse de voir autant de maisons de retraite où la maltraitance des personnes âgées est monnaie courante! Le reportage diffusé sur France 2 dans Envoyé Spécial est édifiant. On y apprend que les personnes placées sont laissées livrées à elles-même, agonisantes sans assistance, une toilette approximative voire inexistante. Un tableau effroyable et sordide.

Il faut savoir que ces établissements pour personnes âgées appartiennent pour beaucoup d'entre eux à des fonds de pensions americains qui arrivent à en tirer des profits records. Comment? Très simple : en facturant très cher les prestations d'hébergement, de restauration et de fournitures en échange de prestations d'un niveau calamiteux. S'il y a des griefs à exprimer, ce n'est pas à ces multinationales qui utilisent le troisième âge comme un objet purement mercantile mais à ceux et celles qui placent leurs parents dans des mouroirs moyennant des prix prohibitifs croyant par la même s'acheter une conscience.

À force de jeter ceux qui ont veillé sur nous jour et nuit des années durant, nos enfants nous rendrons la monnaie de notre pièce lorsque nous atteindrons l'âge de la dépendance et ce n'est qu'alors que nous comprendrons l'irréparable que nous avons commis envers ceux et celles à qui nous devons tout.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.