Sheila pour sauver la campagne de vaccination à l'Astrazeneca

Le gouvernement s'enfonce un peu plus dans les bas fonds de la médiocrité à tel point qu'on se demande à chaque séquence s'il a touché le fond ou pas encore. L'exécutif veut lancer une campagne de communication pour redorer le blason du vaccin Astrazeneca en sollicitant l'image des stars françaises, une information révélée par Le Canard Enchaîné dans son édition du 21 avril.

Le gouvernement s'enfonce un peu plus dans les bas fonds de la médiocrité à tel point qu'on se demande à chaque séquence s'il a touché le fond ou pas encore. En voici un bel exemple. L'exécutif veut lancer une campagne de communication pour redorer le blason du vaccin Astrazeneca en sollicitant l'image des stars françaises, une information révélée par Le Canard Enchaîné dans son édition du 21 avril.

Celles-ci se feraient alors vacciner face caméras pour convaincre l'opinion publique que l'Astrazeneca est un bon vaccin selon les termes de Jean Castex. Parmi ces célébrités, Jean Castex a un faible pour...Sheila. Non ce n'est pas la blague de l'année. C'est bien l'idée absolument géniale que le locataire de Matignon veut mettre en avant pour se débarrasser des milliers de doses qu'il lui reste sur les bras. Les cas de thromboses et de décès observés des suites de la vaccination à l'Astrazeneca inquiètent légitimement les citoyens mais ces mêmes citoyens seraient-ils plus rassurés s'ils voyaient Sheila se faire piquer en direct? Mais surtout est-ce à l'Etat de financer une campagne de communication d'un laboratoire privé? Le contribuable viendrait donc à la rescousse d'une entité à but lucratif pour l'aider à mieux consolider sa marge financière et cela sans que le gouvernement ne voit le problème déontologique que cela pose.

Sheila sauveuse de la vaccination en France? Si tel est le cas, c'est que l'exécutif a définitivement ruiné tout crédit politique ce qui n'est pas de nature à rassurer la population mais plutôt l'inverse. C'est ce qu'on peut appeler un épisode de plus dans ce fiasco sanitaire où la France est tout de même 73ème sur 98 au classement des pays ayant le mieux géré la crise du covid19 selon un institut australien. C'est dire la place de mauvais élève qu'occupe la France et la sollicitation de Sheila pour rassurer les Français dit quelque de notre époque. Que la défiance est si forte que même face caméras, voir Sheila se faire piquer sur TF1 ne certifie absolument pas qu'elle se serait faite vacciner à l'Astrazeneca. Peut-être parce que le gouvernement n'a jamais été le champion de la transparence ni de la probité. Et ce ne sont pas les précédents qui manquent pour prouver les turpitudes de celui-ci. Celle qui fera date est incontestablement l'épisode des masques, un mensonge éhonté qui n'a toujours pas été digéré. Pas plus que cette politique sanitaire aux abois dont on voit les conséquences désastreuses chaque jour.

Le vaccin n'y est pour rien mais la fermeture de lits par centaines de milliers, la dégradation des conditions de travail du personnel soignant et l'assèchement financier de l'hôpital public à des fins comptables expliquent aujourd'hui amplement pourquoi nous avons à déplorer tant de morts. Alors Sheila or not Sheila, la catastrophe est déjà là et ce n'est pas Sheila qui nous en délivrera.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.