Wael MEJRISSI
Abonné·e de Mediapart

474 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 sept. 2022

Wael MEJRISSI
Abonné·e de Mediapart

La course folle à l’islamophobie de Charlie Hebdo

Charlie Hebdo fait encore parler de lui et de la plus triste des manières encore serait-on tenté d’écrire. Le dessin paru dans l’édition du mercredi 21 septembre fait honneur au 230ème anniversaire de la proclamation de la République Française et le dessin mis en avant pour le célébrer ne fait place à aucune ambiguïté.

Wael MEJRISSI
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Charlie Hebdo fait encore parler de lui et de la plus triste des manières encore serait-on tenté d’écrire. Le dessin paru dans l’édition du mercredi 21 septembre fait honneur au 230ème anniversaire de la proclamation de la République Française et le dessin mis en avant pour le célébrer ne fait place à aucune ambiguïté. On y trouve une famille vraisemblablement musulmane, la mère en nikab et de toute noire vêtue, une fille voilée, un petit garçon en tenue traditionnelle musulmane et le père avec une barbe en tenue afghane en train de pousser sur une chaîne roulante le père de la nation française vieillissant qu’on reconnaît avec bonnet phrygien. 

Comprenez par ce dessin que la France s’est islamisée bien sûr et remplace peu à peu la population « originelle » de ce pays. On aurait voulu donner plus d’échos à la théorie du Grand Remplacement qu’on ne s’y serait pas mieux pris. C’est bien la famille musulmane à la pratique orthodoxe de l’islam qui prend donc le contrôle du pays un peu comme les vieilles caricatures tout aussi abjectes qui dépeignaient les juifs en communauté qui dirige le monde. Les musulmans  auraient-ils fomenté le projet de remplacer les Français qu’on imagine dans l’esprit de Charlie Hebdo blancs, de culture chrétienne et français depuis au moins quatre générations ? C’est clairement l’idée qu’exprime ce dessin qui en réalité diffuse de façon totalement décomplexée la haine et l’islamophobie. Doit-on rappeler encore une fois que le racisme n’est pas une opinion mais un délit? Charlie Hebdo récidive donc avec l’assentiment de la classe politique qui ne manquera évidemment pas d’invoquer la liberté d’expression pour justifier la publication de cette sinistre caricature. 

Là où Charlie Hebdo officie, le scandale n’est jamais très loin et vu la teneur des dessins qu’il offre à son lectorat, il y a fort à parier que le journal satirique se fourvoie davantage dans cette spirale raciste infernale qui ne finit pas de gangrener les esprits. Les musulmans ne remplacent personne pas plus qu’ils ne sont des violeurs comme l’a asséné Éric Zemmour sur la chaîne d’extrême-droite CNews. Les dessins disent parfois plus qu’un long discours et celui-ci en fait partie. Il tombe même possiblement sous le coup de la loi car il envoie une photographie erronée de la société pour ne pas dire totalement fantasmée mais en plus, ce dessin est de nature à faire des musulmans une cible comme ils le sont déjà d’ailleurs étant donné la vendetta lancée contre eux par des médias ouvertement racistes. 

Ce dessin est donc à mettre dans la liste des « œuvres » que l’histoire jugera de façon implacable. Charlie Hebdo ne brille malheureusement plus que par sa médiocrité et elle nous en offre encore la preuve aujourd’hui. La meilleure façon d’éradiquer la ligne éditoriale de ce journal, c’est encore de ne plus l’acheter.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal — Asie et Océanie
Après les inondations, les traumatismes de la population du Pakistan
Depuis 2010, des chercheurs se sont intéressés aux effets dévastateurs des catastrophes naturelles, comme les inondations, sur la santé mentale des populations affectées au Pakistan. Un phénomène « à ne surtout pas prendre à la légère », alerte Asma Humayun, chercheuse et psychiatre à Islamabad.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
La baguette inscrite au patrimoine immatériel de l'humanité
La baguette (de pain) française vient d’être reconnue par l’UNESCO comme faisant partie du patrimoine immatériel de l’humanité : un petit pain pour la France, un grand pas pour l’humanité !
par Bruno Painvin