La destitution d'Emmanuel Macron est inévitable

La question de la destitution du président se pose même si les fabricants d'opinions et faiseurs de rois nous expliqueront avec l'alarmisme qu'on leur connaît que cette situation serait grave pour nos institutions et la république.

La question de la destitution du président se pose même si les fabricants d'opinions et faiseurs de rois nous expliqueront avec l'alarmisme qu'on leur connaît que cette situation serait grave pour nos institutions et la république. La République survivra Emmanuel Macron comme elle a survécu à des épreuves bien plus rudes de son l'histoire.

Son autorité et sa crédibilité ont été réduites à néant en un temps record. Les mensonges et déclarations intrépides démentis par la presse le lendemain ont rendu la parole présidentielle inaudible. Qui acceptera la réforme de l'assurance chômage par une baisse du niveau et de la durée des indemnisations lorsqu'il nous expliquera que celle-ci coûte un "pognon de dingue"?

Les séances de débat à l'Assemblée Nationale sont devenues des invectives tous azimuts. La France est paralysée alors que la précarité, la mal-logement et la délinquance gagnent du terrain chaque jour. Cette affaire rappelle furieusement l'affaire Fillon avec son lot de révélations chaque jour.

Notre jeune et inexpérimenté président gagnerait, pour lui et pour la France, à se retirer de cette fonction dont les événements ont montré indiscutablement qu'il n'était pas digne.
Au revoir monsieur le Président.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.