Un présentateur de LCI s'engage en politique sous les couleurs du RN

C'est officiel, la chaîne LCI roule pour les thèses d'extrême-droite. Philippe Ballard, le présentateur et visage historique de la chaîne d'information du groupe TF1 s'engage en politique sous les couleurs du Rassemblement National.

C'est officiel, la chaîne LCI roule pour les thèses d'extrême-droite. Philippe Ballard, le présentateur et visage historique de la chaîne d'information du groupe TF1 s'engage en politique sous les couleurs du Rassemblement National.

La direction de LCI ne pourra donc plus se cacher derrière les dites pluralité des opinions et liberté d'expression pour dissimuler le caractère partisan des débats animés par ses commentateurs et journalistes. Si l'engagement politique de Philippe Ballard aux côtés du parti de Marine Le Pen n'est guère une surprise, cela démontre au moins que son discours et le registre employés par le futur candidat étaient bien empruntés à l'extrême-droite. Les soupçons de droitisation des esprits alimentés par des propos border ligne voire violents et stigmatisants tenus sur cette chaîne sont donc confirmés.

Quelles conséquences alors pour la chaîne aux couleurs du drapeau français? Une crédibilité journalistique très sérieusement mise à mal car derrière la carte de presse dont se targuent certains présentateurs aujourd'hui, nous savons que ce précieux sésame sert à installer durablement une idéologie dure, brutale et intolérante tout en se défendant d'être un militant politique. Si l'indépendance éditoriale n'est pas négociable, et c'est heureux, celle-ci doit être franche et apporter des gages d'objectivité dans les débats télévisés. Or voir Philippe Ballard s'engager pour faire gagner le RN en dit long sur la malhonnêteté intellectuelle et morale dont il se rend coupable vis-à-vis des téléspectateurs de cette chaîne. L'objectivité est un principe cardinal du métier de journaliste et par cette décision que nous a annoncée l'ancienne star de LCI, on comprend que ses prises de parole ont été tendancieusement orientées vers une école de pensée bien à droite.           

Cela vient conforter aussi l'indignation soulevée par la diffusion du discours d'Éric Zemmour lors de la convention de la droite impulsée par Marion Maréchal. Un discours très à droite où se mêlent harmonieusement xénophobie, stigmatisation religieuse et haine de l'islam.

Le traitement de l'information par le prisme politique de l'extrême-droite sur LCI n'est donc plus une vue de l'esprit mais bien une réalité et corroborée par le choix qu'a fait Philippe Ballard en soutenant le Rassemblent National. Les masques tombent enfin...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.