Éric Y (avatar)

Éric Y

Abonné·e de Mediapart

474 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 mars 2022

Éric Y (avatar)

Éric Y

Abonné·e de Mediapart

Emmanuel Macron soupçonné d'évasion fiscale dans Off Investigation

L'étau se resserre autour d'Emmanuel Macron. Cette fois, les accusations sont beaucoup plus graves et peuvent faire exploser la V République. Une enquête menée par Jean-Baptiste Rivoire et Gauthier Mesmier alimente de sérieux doutes sur le patrimoine du président de la République.

Éric Y (avatar)

Éric Y

Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L'étau se resserre autour d'Emmanuel Macron. Cette fois, les accusations sont beaucoup plus graves et peuvent faire exploser la Vème République. Une enquête menée par Jean-Baptiste Rivoire et Gauthier Mesmier alimente de sérieux doutes sur le patrimoine du président de la République. Sa collaboration avec la banque d'affaires Rothschild lui aurait permis de gagner bien plus d'argent que les montants déclarés à la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP).

La différence serait dans un paradis fiscal, jalousement gardée au sein d'un trust, ces structures juridiques qui empêchent de remonter jusqu'à l'identité du titulaire du compte. L'enquête des deux journalistes sera disponible aujourd'hui sous le format d'un documentaire dans Off Investigation à partir de 18 heures. La somme porte sur plusieurs millions d'euros non déclarés à l'administration fiscale française. 

La machine à scandales ne s'arrête plus depuis quelques semaines. Entre le McKinseyGate, le AlstomGate, le BenallaGate, et maintenant le RothschildGate, la coupe est pleine mais tout porte à croire qu'il reste encore des secrets bien gardés dans cette République à l'odeur de putréfaction. Emmanuel Macron a déclaré 500 000 euros de patrimoine à la HATVP juste avant le dépôt de sa candidature à la présidentielle. Un montant qui résonne comme une insulte à l'intelligence des Français car chacun sait que sa collaboration avec Rothschild lui a permis d'amasser beaucoup plus qu'un tel montant. 

Si ces informations sont confirmées et il ne tient qu'au président de les infirmer ce qu'il n'a pas fait pour le moment, ce serait alors le symbole de la morale déchue, de la démocratie abîmée, de l'engagement au service de l'intérêt général dévoyé, de la confiance au suffrage universel piétinée. L'espoir de réhabiliter la parole politique s'amenuise jour après jour et cette affaire risque fort d'être le point culminant d'une trahison fomentée au plus haut sommet de l'État. 

Pendant que les enseignants, les soignants, les routiers et tous les travailleurs au sens large s'aquittent de leurs obligations fiscales dans la douleur pour le bien de la collectivité, une enquête accuse le président d'avoir dissimulé son argent pour se soustraire à l'impôt. C'est la même histoire qui se répète et qui ne finit pas de démonétiser nos institutions politiques.

Et que dire de cette proposition phare du chef de l'État contraignant les bénéficiaires du RSA à donner quelques heures de travail d'intérêt général  lorsque le sommet de l'État est accusé de planquer un véritable trésor de guerre à l'étranger pour ne pas participer au bon fonctionnement du service public et à l'assistance aux plus précaires? Le message politique est foncièrement désastreux et ruine inéluctablement la démocratie comme le dit d'ailleurs Amnesty International dans son rapport de 2021 selon les termes suivants " La France est très loin de l'exemplarité qu'on pourrait attendre d'elle" en matière de respect des libertés publiques et des droits humains.

Reste à savoir maintenant si le scrutin du 10 avril prochain propulsera Emmanuel Macron au second tour comme nous le prédisent les sondages ou si un réveil des consciences se produira enfin pour arrêter cette saga Macron qui est devenue pour cette France laborieuse un véritable cauchemar éveillé.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.