wildpalms
Abonné·e de Mediapart

15 Billets

0 Édition

Billet de blog 16 oct. 2010

Et si Sarkozy se fichait de la Présidentielle ?

wildpalms
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En observant l'attitude actuelle du gouvernement et de certaines personnalités politiques de droite, à aucun moment je n'ai vu de leur part une once d'inquiétude quand à ces manifestations ... Curieux tout de même ?

J'ajoute que l'opposition adopte elle-même une attitude fort étrange (et pas seulement de gauche) ... Au fond, personne ne remet fondamentalement en cause les réformes à venir ... Pas plus, par exemple,que le postulat sur lequel s'appuie la réforme des retraites et sur lequel il y aurait matière à discuter. Personne ne s'interroge sur le fait qu'il y a peut être des choses à changer qui éviteraient le besoin d'une réforme. Après tout cela fait 30 ans que l'on cours dans cette direction tous partis politiques confondus.

Une autre interrogation qui est la mienne, se trouve dans les premières réactions syndicales tardives... Réagir avant que la loi n'existe me semble plus approprié que de le faire après ... Ce que je veux dire c'est qu'il vaut peut être mieux empêcher un feu de se déclarer plutôt que d'avoir à l'éteindre. Je pense qu'ainsi mes interrogations se comprennent mieux.

Mais fondamentalement, je pense que le Président de la République regarde avec sérénité les actuelles manifestations qui usent et épuisent les français tant financièrement que psychologiquement. Je pense que les réformes qui vont nous faire mal ...Vraiment très mal vont pleuvoir en nombre d'ici 2012 et que l'application du nouveau plan Attali n'en est que la partie visible.Il sera alors impossible de réagir pour une population qui sera à genoux.

Dans ce cas, et si mon hypothèse (car ce billet n'est qu'une hypothèse) est fondée, les instances telles que les syndicats, pour ne citer qu'eux, ne peuvent ignorer ce fait. Dans ce cas c'est bien la partition du gouvernement qui est jouée avec hypocrisie par des organisations qui, au fond, seraient complices moyennant dieu sait quoi !

Il ne fera pas bon d'être le propriétaire de sa propre maison ou d'être un artisan par exemple .... Impossible de vendre quand tout le monde veut le faire et qu'il devient trop coûteux de posséder. Les prix de l'immobilier pourraient s'en effondrer et par le jeu des expulsions suite à une imposition confiscatoire, les maisons seront ainsi récupérées à vil prix par des organismes divers qui loueront .... Et je ne parle que de l'immobilier ! Imaginez ce que va devenir le droit du travail par exemple...

Attali (ancien conseiller du Président Mittérand ) parle même de donner des allocations familiales sous condition de ressources. Qu'entend on par ressources ? Adieu la natalité française ? Si c'est le cas, les tenants du capitalisme cannibale auront même réussit à tuer des enfants en les empêchants de venir au monde. La grande classe en matière de génocide !!

A mon avis, la sécurité sociale est la suivante sur une longue liste à venir ...Et toujours personne pour se demander si tout ces déficits n'ont pas été planifiés, organisés ...Si facile de tuer son chien quand on déclare qu'il a la rage ! Personne ne souligne qu'il y a eu d'importants transfert de dettes du privés vers le public ...Regardons ce que représente les subventions données aux entreprises par année en France !! Alors bien entendu ils font le chantage aux licenciements ... Mais avec des frontièrescommerciales autour de l'Europe nous pourrions leur faire savoir que vendre ici deviendra plus difficile pour eux .... Sauf que nous ne fabriquons plus rien et que du coup nous sommes pieds et poings liés !

Après tout, quand on est en concurrence avec des pays où les citoyens gagnent une misère et à partir du moment où nous avons bien trop désindustrialisé ... Il ne faut pas s'étonner de voir nos niveaux de vie s'aligner sur les leurs...

Comme le disait Sarkozy lui-même, la Présidence n'est que le marchepied pour faire ...De l'argent ... Mais du gros. Il se fout du pouvoir maintenant et je pense qu'il ne se présentera pas en 2012 car il aura fini sa mission de liquidateur judiciaire.

Il est bénit par le MEDEF et toute cette branche de la gauche que représente DSK à qui, il ne restera qu'a prendre ses fonctions de Président sans aucune réforme gênante à préparer ....Quand à Sarko il baignera dans l'argent avec une fonction de rêve quelque part....

La suite d'un tel scénario ? Peut être une forme de marxisme ou une doctrine dure et violente dans toute l'Europe ... Une Europe en ruine dans tous les domaines ... Peut être même une Europe qui ne se relèvera plus jamais. Cela aussi peut arriver!

Mais que les lecteurs de ce billet ne s'y trompent pas. Il est bien entendu que ce n'est pas mon souhait de voir de tels évènements se produirent, pas plus que je ne souhaite une telle complicité de l'ensemble du spectre politique...Je fais parti de ceux qui vont vraiment subir ..Et pour moi pas question de retourner dans mon pays d'origine ... Quand on a tout perdu peu importe où l'on se trouve ....

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français
Recommandés par nos abonné·es

À la Une de Mediapart

Journal — France
Des militants à l’assaut de l’oppression « validiste »
Ils et elles se battent contre les clichés sur le handicap, pour la fermeture des institutions spécialisées et pour démontrer que, loin de la charité et du médical, le handicap est une question politique. Rencontre avec ces nouvelles militantes et militants.
par Caroline Boudet
Journal — France
« La droite républicaine a oublié qu’elle pouvait porter des combats sociaux »
« À l’air libre » reçoit Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général du parti Les Républicains, pour parler de la primaire. Un scrutin où les candidats et l’unique candidate rivalisent de propositions pour marquer leur territoire entre Emmanuel Macron et l’extrême droite.
par à l’air libre
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour prendre une photo de famille, tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire de la politique française », contrairement à ce que pensent ses participants.
par Ellen Salvi
Journal — France
La FFF est accusée de discriminer des femmes
Neuf femmes accusent la Fédération française de football de les avoir licenciées en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle. Mediapart a recueilli de nombreux témoignages mettant en cause le management de la FFF. Son président Noël Le Graët jure qu’il « n’y a pas d’atmosphère sexiste à la FFF ».
par Lénaïg Bredoux, Ilyes Ramdani et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
La beauté fragile d'un combat
« Nous ne combattons pas le réchauffement climatique, nous nous battons pour que le scénario ne soit pas mortel. » Parfois, par la grâce du documentaire, un film trouve le chemin de l’unisson entre éthique et esthétique. C’est ainsi qu’il faut saluer « L’hypothèse de Zimov  », western climatique, du cinéaste Denis Sneguirev, à voir absolument sur Arte.
par Hugues Le Paige
Billet de blog
Les Œillades d'Albi : « Retour à Reims (fragments) » de Jean-Gabriel Périot
Autour de l’adaptation du livre autobiographique du sociologue Didier Éribon « Retour à Reims », Jean-Gabriel Périot avec l’appui de nombreuses archives audiovisuelles retrace l’histoire de la classe ouvrière de 1950 à nos jours.
par Cédric Lépine
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
La nullité pollue
Il y a peu, vautré devant un énième naufrage filmique d’une plateforme de streaming, j'ai réalisé que ces plateformes avaient entrainé une multiplication délirante des navets qui tachent à gros budget. Fort bien. Mais quand va-t-on enfin parler de l’empreinte écologique démente de ce cinéma, cet impensé dont on ne parle jamais ? Ne peut-on imaginer des films plus sobres -tels ceux de Carpenter ?
par Mačko Dràgàn