Les grèves sont elles terminée ?

Au stade où nous en sommes, et à bien observer l'attitude, à la fois des syndicats et du gouvernement, j'ai l'étrange intuition que ces braves gens apprécieraient certainement de trouver un moyen de sortir de cette grève.

Toute la difficulté sera de ne pas perdre la face d'autant qu'ils sont quand même tous d'accord sur le fond à savoir qu'une réforme est nécessaire.

D'un côté nous avons des syndicats qui ont perdu le contrôle du mouvement et qui ont la hantise de voir baisser la mobilisation dans les prochains jours et juste en face nous avons un gouvernement qui ne peut pas céder car il démontrerait que descendre dans la rue même sans avoir le droit de vote peut signifier plus que de désigner démocratiquement des représentants.

Mais tous ont intérêt à ce que les choses entrent vite dans l'ordre. Les syndicats, au fond, peu représentatifs dans le monde du travail vont avoir, autour des prochaines tables de négociation, à justifier de la représentation, fut elle discutable en terme de réalité, la plus importante possible et le gouvernement veut des interlocuteurs capables de faire croire qu'il y a effectivement un dialogue dans ce pays ....Je crois même que les formations syndicales en dessous d'un certain pourcentage ne pourront même pas être autour de la dite table ....Il y a donc un enjeu !

Quels que soient les griefs que l'on puisse nourrir envers le Président, ce dernier ne peut rien faire sans un minimum d'entente avec les partenaires sociaux .... L'on peut effectivement substituer le terme de complicité à entente, c'est à chacun de voir ... Mais pour ma part, je pense surtout qu'il est un peu enfermé dans une Europe et une mondialisation ultra libérale sur lesquelles il n'a aucune action possible!

Avons nous encore raisons de penser, dans ce contexte, qu'un Président de la République Française dispose d'un pouvoir réel ?

Mais revenons en à nos manifestations. Soit dit entre nous, combien de gens, qui manifestent, ont ils réellement eu connaissance de ce qui est contenu dans la loi ? Qui se demande ce qu'il va en être des complémentaires, des reversions ? Qui demande des protections concrètes aux portes de l'Europe contre le dumping social, etc... Moi je n'ai rien entendu et j'aurais aimé pourtant ...!

 

Mais au fond, qui cette grève gêne t'elle vraiment ? Quels sont les intérêts réellement défendus ?

Ce n'est pas remettre en cause le bien fondé des manifestations que de se questionner un minimum ? On n'est pas forcé, parce que l'on est de gauche, d'avoir un esprit révolutionnaire. Cela me semble d'autant plus pertinent que, lorsque c'était l'industrie que l'on détruisait et dont le résultat fut des millions de chômeurs, personne ne semblait bouger tant certains se pensaient à l'abri et que le couperet était pour le voisin ! Ne sont-ce pas ces personnes qui sont aujourd'hui dans la rue car enfin touchées à leur tour ?

Comment disait on déjà ?...Ha oui !! Chômeur/Branleurs !! Il y avait aussi ... "Quand on veut vraiment du travail on en trouve.."

Comme j'en ai vu des personnes de mon entourage social précipitées dans le chômage sans que personne ne tourne la tête ! Moi même qui, par miracle, suis passé au travers ... Il me faut malgré tout voyager environ 6 mois par an pour conserver ma place !! Formidable pour ma vie sociale !

Et puis les jeunes ... Ha oui les jeunes. Absolument pas manipulés mais répétant tous mot à mot ce curieux arguments consistant à dire que les anciens prennent le travail des jeunes et que pour éviter cela le mieux est qu'ils aient leur retraite ... Je dis cela parce que cette vision des choses que je ne partage pas signifierai que le travail en France est en quantité fini .. Bonjour le futur conflit de génération !!

J'ajoute que ce mode de raisonnement permet de légitimer l'argumentaire de l'équation ci-dessous tant ils se ressemblent :

LES ANCIENS PRENNENT LE TRAVAIL DES JEUNES = LES ETRANGERS PRENNENT LE TRAVAIL DES FRANCAIS

Il me semble que le créneau politique est déjà occupé non ? Après Sarko ce sont les jeunes et une certaines gauche qui vont flirter avec ça ?

Du coup, si cette équation est vraie elle représente une situation inacceptable !! Dès lors pourquoi les jeunes défilent avec des gens de gauche ? Et si c'est faux (et c'est bien entendu mon avis) pourquoi tiennent ils ce discours qui n'a pas de sens ?

Pour terminer, on ne peut pas dire que le privé ait été si représenté dans les manifestations ... Que va t-il se passer si le mouvement continue, que les syndicats ne parviennent pas à le juguler ? Que va t-il se passer quand les premiers licenciements auront eut lieu en raison des blocages de certaines matières premières ? C'est une arme à la dispositions des patrons après tout ? Ces derniers peuvent aussi reprendre la production très ... Très lentement !

Pour terminer, si nous voulions démontrer qu'il faut délocaliser les raffineries de France ... Là pour le coup... D'autant que 3 millions de personnes sur 63 qui bloquent tout un pays ... Pourvu que le maintient se poursuive, parce que sinon il risque d'y avoir des tensions !

Je ne dis pas que les manifestations sont une mauvaise chose ou qu'elle ne servent à rien, je dis simplement qu'il faut faire attention à bien garder le soutien de la population d'une part et qu'il faut des revendications très précises d'autre part....Là je trouve que ce n'est pas le cas !

Passons maintenant au pronostique : On sort du conflit avec la retraite par points d'ici quelques jours ? Ou l'on s'enfonce dans l'inconnu ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.