Simple minds, mots compliqués

ciel_et_nuages.jpg

 

 

"Le monde aurait pu être simple comme le ciel et la mer"

André Malraux

 

Quand l'heure des souvenirs s'imposera violemment. Quand les larmes du torrent de ma peine auront érodé mes désirs de demain. Quand du moindre de tes souvenirs naîtra des musiques nouvelles en place des silences contenus et des mots convenus. Quand mes jambes auront retrouvés la force de me devancer. Quand mon ombre choisira de ne plus être couchée.

Alors, alors peut-être, j'irai quelque part entre le ciel et la mer, à l'horizon courbe de mes envies, accompagné de tout ce que tu m'as donné, de ce que j'ai retrouvé, du désir décadent de continuer malgré, malgré tout. Je suis sur qu'alors j'aurai compris "comme le monde aurait pu être aussi simple que le ciel et la mer", comme le reste est un drame fabriqué, une comédie loupée.

Je t'aime et je t'aimerai

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.