Little Phœnix Sanctuary, un sanctuaire en danger

Little Phœnix Sanctuary, le sanctuaire de l’association antispéciste L-PEA (Lumière sur les Pratiques d’Elevage et d’Abattage) est situé sur le département de la Creuse.

Bessie, la matriarche du troupeau de bovins Bessie, la matriarche du troupeau de bovins

Les premiers animaux ont été accueillis en 2017 mais l’association, qui travaille également à des campagnes d’opposition (Ferme-Usine des 1000 Veaux notamment), a pu consacrer toute son énergie à développer les différents sites d’accueil, ces deux dernières années.

Aujourd’hui, ce sont plus de 50 animaux (bovins, chèvres, cochon, poules, dindes…), sauvés de l’abattoir et/ou de maltraitance, qui bénéficient d’un accueil adapté à leurs espèces, avec des soins optimaux pour tous.

dsc-0402

L’association savait le pari de créer une structure à destination d’animaux peu aimés du grand public ambitieux, à plus forte raison sans capital de départ.

Mais, le succès est au rendez-vous avec plus de 130 parrains qui assurent une large part des besoins des animaux. En un mot, l’association reçoit tous les soutiens nécessaires, y compris l’appui de célébrités, telles que Henry-Jean Servat, parrain du sanctuaire.

Et pourtant, aujourd’hui, tout ne tient qu’à un fil, indépendamment de tous les efforts investis. En effet, les sites d’accueil actuels sont soit loués, soit prêtés, la situation peut basculer du jour au lendemain. L’impossibilité de créer des installations fixes empêche tout développement ou amélioration de la structure, en plus d’être génératrice de frais en pure perte qui menacent l’équilibre financier de l’association.

Il fallait commencer avec les moyens du bord, s’assurer que le sanctuaire recevrait suffisamment de soutiens avant de franchir l’étape d’un site définitif. A présent, il est urgent de franchir cette étape afin d’assurer l’avenir des protégés du sanctuaire et de permettre à l’association de reprendre toutes ses activités (enquêtes maltraitance, campagnes d’opposition, sensibilisation…). L’accueil du troupeau de bovins (10 individus) est de plus en plus menacé, les représentants de l’association ne trouvent plus les mots pour transmettre leur angoisse au quotidien, leur crainte de voir tout s’effondrer malgré un avenir prometteur.

couv-fb-2nd-appel

Un appel aux promesses de don (vous n’envoyez votre don que lorsque le projet immobilier est validé et certain d’être réalisé) a été lancé pour l’acquisition d’une structure définitive. L’objectif est de 200 000 euros, tous les dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66 %.

Vous pouvez également aider l'association en proposant un corps de ferme avec 10 hectares de terrain, en location-vente, pour des mensualités de 700 euros maximum et un budget total de 120 000 euros. L-PEA a élargi ses recherches sur la France entière !

#LpsSanctuaireEnDanger

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.